Tension à quelques jours des Oscars

Un producteur français du film " Démineurs " a envoyé un email pour inviter les votants à privilégier son film lors de la cérémonie des Oscars.

À quelques jours de la prestigieuse cérémonie des Oscars, la tension est à son comble. La compétition entre " Avatar " de James Cameron et " Démineurs " de Kathryn Bigelow s'est quelque peu envenimée. Un des dirigeants de la société de production américaine Voltage (qui a produit " Démineurs "), le Français Nicolas Chartier, a demandé aux votants de récompenser son " film indépendant ", et non " un long-métrage à 500 millions de dollars. " Pour rappel, les deux films sont nommés pour l'Oscar du meilleur film. Concurrence déloyale, sans plus ? Non, car l'organisation des Oscars interdit formellement les campagnes agressives entre les candidats. L'Académie des Arts et des Sciences du cinéma, qui organise la remise des prestigieuses statuettes, ne fera aucun commentaire avant la clôture des votes. Pour l'instant, aucune sanction n'est prévue, même si " Démineurs " pourrait être retiré de la compétition. Improbable, mais possible.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET