Stone : "Charden pouvait être invivable"

 © Archives CTR
© Archives CTR

RTL rediffuse le numéro de ses "Orages" où la chanteuse revient sur certains moments difficiles de sa vie, entre un père violent et un mari loin d’être facile.

"L’Avventura" "Made in Normandie", "Il y a du soleil sur la France"… Lorsqu’on évoque le nom de Stone et Charden, ces tubes typiques des années 70 refont immédiatement surface. De la variété pas spécialement mémorable, mais dont les refrains ont traversé le temps. Stone (de son vrai nom Annie Gautrat) avoue qu’elle ne peut pas vraiment se plaindre de l’existence qu’elle a connue. "Je n’ai pas l’impression d’avoir eu des orages. J’ai une vie assez tranquille car je n’ai pas eu de drame ni d’horreur… Mais, comme dans la plupart des familles, il y a toujours des choses à raconter". A commencer par une enfance avec un père violent, même si elle n’en a pas pâti directement. "Mon père était beaucoup plus agressif avec mon frère qu’avec moi. Je n’ai pas vraiment de choses à lui reprocher. Mais quand je l’ai vu se comporter avec mon frère, ça m’a un peu choquée. Avec moi, il a toujours été normal. Mais j’ai souffert de sa réaction vis-à-vis de mon frère, qu’il battait. Il a été épouvantable avec lui. Mais une fois les ponts coupés avec lui, c’était réglé. Et je n’ai jamais essayé de le retrouver."

Avec son mari Eric Charden, ce ne sera pas non plus toujours un long fleuve tranquille. Et ce, dès leur rencontre ! "C’était en 1966. Je participais à l’élection de Miss Beatnik pour le lancement d’une boîte de nuit. Concours que j’ai d’ailleurs gagné. Et il faisait partie du jury. Mais il était complètement ivre, si bien qu’il ne se souvenait de rien. Au passage, il n’a même pas voté pour moi. Il n’avait clairement pas envie d’être là et avait décidé de noyer son mal-être dans l’alcool. Heureusement, à la rencontre suivante, il était lucide et on est tombés dans les bras l’un de l’autre."

Montées de lait… en plein concert

Leur mariage durera dix ans, avec comme point culminant la naissance de leur fils, Baptiste. Mais à peine a-t-elle accouché qu’elle doit repartir en tournée. "Ça a été très dur. Je me suis retrouvée avec des montées de lait en plein concert et à terminer trempée. Plus dramatique, Baptiste a fait, à 2 mois, une septicémie. Il était à l’hôpital et je devais continuer la tournée alors qu’il a failli mourir. Heureusement, quand j’ai eu dans les années 1980 mes deux autres enfants, avec mon second mari, Mario, j’ai pu m’en occuper pleinement."

S’ils mettent fin à leur mariage en 1974, Stone et Charden réussiront par contre leur divorce, puisqu’ils continueront à se produire ensemble sur scène jusqu’au décès d’Eric Charden, en 2012, le tout avec le nouveau mari de Stone comme manager ! Mais l’interprète de "L’été sera chaud" pouvait malgré tout parfois s’avérer infect avec son ex-femme, notamment durant la première tournée "Age tendre", en 2007. " Eric a été invivable. Il a toujours eu du mal à accepter qu’il était davantage connu pour notre tandem que pour lui. Ça s’est donc très mal passé. Heureusement, les tournées suivantes se sont mieux déroulées. Il avait compris. En 2012, juste avant sa mort d’un cancer, on a sorti un très bel album de reprises de duos qui ont marqué la chanson française. Un disque produit par notre fils. C’est bien que ça se soit terminé sur une bonne note."

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET