Sophie Davant : "Je suis angoissée pour l’avenir"

"Dans 'Affaire conclue', je rencontre énormément de personnes, mais je suis frustrée car je n'ai pas le temps de discuter avec elles" nous confie Sophie Davant. © FTV
"Dans 'Affaire conclue', je rencontre énormément de personnes, mais je suis frustrée car je n'ai pas le temps de discuter avec elles" nous confie Sophie Davant. © FTV

De passage à Bruxelles, l’animatrice se confie sur le succès fou de son émission "Affaire conclue", sa passion pour la décoration, ses envies professionnelles, mais également sur ses blessures.

Difficile de croire, deux ans après le lancement d' "Affaire conclue", que Stéphane Bern avait refusé de l'animer et que vous-même n'étiez pas trop convaincue par le concept... Ce n'est pas que l'émission ne m'emballait pas, mais je ne me sentais pas légitime pour présenter un programme sur ce sujet-là. Ensuite, le producteur m'a montré la version originale allemande à partir de laquelle "Affaire conclue" devait être adaptée. Quand j'ai vu le présentateur allemand avec sa moustache et sa chemise à carreaux rouges, j'ai eu des doutes, mais le producteur français m'a expliqué que je devais l'animer avec ma propre personnalité, avec mon humour. Dès les premiers tournages, j'ai senti que la mayonnaise prenait. Mais c'est vrai, il était impossible de deviner qu'on multiplierait l'audience par quatre et qu'on serait même diffusé en prime time. Justement, que verrons-nous le 30 mai sur France 2 ? Nous serons à L’Is

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET