Sage Stallone n'était pas un dealer de drogues

Même si de la poudre blanche et plus de 60 bouteilles de médicaments ont été retrouvée chez le fils de Sylvester Stallone au moment de sa mort, la police ne pense pas qu'il faisait partie d'un trafic de drogues.

D'après l'investigation faite par la police de Los Angeles, "L'enquête n'a découvert aucune information pouvant suggérer que Sage était un dealer. Si c'était le cas, il n'aurait pas laissé traîner tant d'évidences, il n'avait pas besoin d'avoir recours à cette activité pour subvenir à ses besoins et ses amis proches maintiennent qu'il ne buvait ni ne prenait de drogue." Il semblerait toutefois qu'il soit devenu accro aux antidouleurs. Les résultats des tests toxicologiques n'ont pas encore été révélés mais il pourrait bien être décédé d'une overdose accidentelle de médicaments. Rédigé par Catherine Nitelet-Vedder, correspondante de Ciné-Télé-Revue à Los Angeles

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET