Pourquoi "Enola Holmes" amène un vent de polémique sur Netflix

Dans "Enola Holmes", Millie Bobby Brown "casse" le quatrième mur façon Kevin Spacey dans "House of Cards". © Netflix
Dans "Enola Holmes", Millie Bobby Brown "casse" le quatrième mur façon Kevin Spacey dans "House of Cards". © Netflix

Hit assuré, le film met en scène la jeune Millie Bobby Brown ("Stranger Things") dans le rôle de la petite sœur du plus célèbre des détectives. Et provoque la colère des ayants droit de sir Arthur Conan Doyle, le père de Sherlock.

Face à la concurrence, Netflix met les petits plats dans les grands. Après "Le Diable, tout le temps", sombre thriller avec Robert Pattinson et Tom Holland, deux actuelles coqueluches à Hollywood… voilà que le roi du streaming nous sert sur un plateau d’argent "Enola Holmes", avec Millie Bobby Brown et Henry Cavill, tous deux issus de séries super-populaires de la plateforme. LIRE EGALEMENT : "Tom Holland affronte Robert Pattinson sur Netflix" La première, 16 ans, n’est autre que la star de "Strange

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET