Pierre-Jean Chalençon, dans la tourmente, plaide le «poisson d’avril»: «Ce sont des fous, des Gaulois!», nous dit-il... (vidéo)

Pierre-Jean Chalençon, dans la tourmente, plaide le «poisson d’avril»: «Ce sont des fous, des Gaulois!», nous dit-il... (vidéo)
Pierre-Jean Chalençon, dans la tourmente, plaide le «poisson d’avril»: «Ce sont des fous, des Gaulois!», nous dit-il... (vidéo)

Il aime être comparé à un amuseur, un trublion. Mais ce qu’il qualifie de «blague» aujourd’hui risque de lui coûter cher. Pierre-Jean Chalençon est accusé d’avoir organisé récemment de luxueux dîners clandestins. Il s’en défend, plaide le «poisson d’avril» et l’acharnement dans cette affaire d’État. «Ce sont des fous», nous lâche-t-il.

Il aime être comparé à un amuseur, un trublion. Mais ce qu’il qualifie de «blague» aujourd’hui risque de lui coûter cher. Pierre-Jean Chalençon est accusé d’avoir organisé récemment de luxueux dîners clandestins. Il s’en défend, plaide le «poisson d’avril» et l’acharnement dans cette affaire d’État. «Ce sont des fous», nous lâche-t-il.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET