Margot Robbie : "J’ai senti ce qu'a éprouvé Tonya Harding"

 / D.R.
/ D.R.

L’actrice australienne nous a parlé de la championne de patinage par qui le scandale arriva, qu’elle incarne avec talent dans le biopic décalé "Moi, Tonya", à voir ce soir sur la Trois.

Ce fait divers-là n’a pas choqué que les passionnés de patinage artistique… Le 6 janvier 1994, après une séance d'essais aux Championnats nationaux, à Detroit, Nancy Kerrigan, alors la grande rivale de Tonya Harding sur la glace, est attaquée par un inconnu, qui la frappe avec une barre de fer au-dessus du genou droit. Le coup ne lui brise pas la jambe, mais l’empêche de participer à la compétition, que remporte Harding. C’est donc cette dernière qui représente ensuite son pays aux Jeux olympiques d’hiver en Suède. Une enquête finit par prouver que l’homme qui a agressé Nancy s’appelle Shane Stant, et qu’il a été engagé par Jeff Gillooly, ex-mari de Tonya, et son garde du corps Shawn Eckhardt. L’affaire fait un énorme raffut médiatique. Passés aux aveux, Gillooly et ses sbires sont brièvement mis à l’ombre. Quant à Nancy, elle plaide coupable, évite la prison et écope d’une amende de 160 000 dollars. Mais sa pire sanction sera d’être bannie à vie de

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET