"The Handmaid's Tale" : une saison 2 à la violence souvent insoutenable

Dans cette 2e saison de "La servante écarlate", Elisabeth Moss n'est hélas pas au bout de ses peines… © Youtube
Dans cette 2e saison de "La servante écarlate", Elisabeth Moss n'est hélas pas au bout de ses peines… © Youtube

June, l’héroïne de la série star de Hulu, est toujours en vie et enceinte, mais victime d’abominations. L’éclaircie n’est pas au programme de ces 13 nouveaux épisodes.

Outre-Atlantique, c’est ce mercredi 25 avril qu’a été lancée, sur Hulu, la saison 2 de "La servante écarlate" ("The Handsmaid Tale"), qui nous ramène d’un coup dans la glaçante République de Gilead. Pour rappel, celle-ci est dirigée par un gouvernement ultra-chrétien et dictatorial qui, consécutivement à une chute du taux de la natalité, a commencé à envoyer les femmes fertiles dans les maisons d’officiers de haut rang et leurs épouses, pour qu’elles y soient des "ventres". LIRE EGALEMENT : "Pourquoi on a adoré "La servante écarlate"" Récompensée par huit Emmy Awards et deux Golden Globes, la première saison, arrivée il y a juste un an, était l’adaptation très fidèle, par Bruce Miller, du roman de 1985 de la Canadienne Margaret Atwood. Elle se terminait au moment où June/Offred (incarnée avec un talent fou par Eli

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET