Jeux vidéo : attention addiction !

Le "trouble lié aux jeux vidéo" ("gaming disorder" en anglais) figure dans la nouvelle classification des maladies de l'Organisation mondiale de la santé. © Archives CTR
Le "trouble lié aux jeux vidéo" ("gaming disorder" en anglais) figure dans la nouvelle classification des maladies de l'Organisation mondiale de la santé. © Archives CTR

Vous ou vos enfants avez du mal à décrocher ? Prudence : en mai dernier, l’Organisation mondiale de la santé a classé le "trouble lié aux jeux vidéo" dans la liste des "vraies" maladies.

C'est l'éternel débat dans bien des familles : quelle place laisser à la PS4 ou à la Wii, combien de temps peuvent jouer les enfants, certains contenus ne sont-ils pas trop violents ? Avec l'inquiétude grandissante de l'entourage des gamers de voir ceux-ci s'isoler pour jouer et avoir du mal à s'arrêter en cours de partie. Chez les plus jeunes, l'arrivée de Fortnite il y a deux ans a encore exacerbé le phénomène ; le jeu, excessivement addictif car feuilletonné, avec ses chapitres et saisons, compte aujourd'hui 250 millions d'addicts dans le monde, soit deux fois plus qu'en 2018. LIRE EGALEMENT : "Buzzomètre : l'effrayant crédit social appliqué en Chine" Des comportements de dépendance qui ont poussé l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, à ajouter le "trouble lié aux jeux vidéo" ("gaming disorder" en anglais) dans sa nouvelle classification des malad

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET