Euro 2020: pas toujours facile, la vie des «Wags» de nos Diables rouges, «en tant que plus grande fan, je suis prête à tout supporter» (photos)

Euro 2020: pas toujours facile, la vie des «Wags» de nos Diables rouges, «en tant que plus grande fan, je suis prête à tout supporter» (photos)
Euro 2020: pas toujours facile, la vie des «Wags» de nos Diables rouges, «en tant que plus grande fan, je suis prête à tout supporter» (photos)

Si la vie des supporters qui espèrent aller voir les Diables rouges «pour de vrai» à Saint-Petersbourg et à Copenhague s’annonce bien difficile, d’autres sont aussi à plaindre. Peut-être même plus. Il s’agit des femmes des joueurs.

Si la vie des supporters qui espèrent aller voir les Diables rouges «pour de vrai» à Saint-Petersbourg et à Copenhague s’annonce bien difficile, d’autres sont aussi à plaindre. Peut-être même plus. Il s’agit des femmes des joueurs.

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET