D’où vient le AB des sitcoms AB Productions ?

Berda et Azoulay entourant leur plus célèbre recrue : Dorothée.  © Isopix
Berda et Azoulay entourant leur plus célèbre recrue : Dorothée. © Isopix

Alors que la RTBF diffusera ce mardi 11 février, sur la Deux, un documentaire sur la saga des productions AB, nous nous sommes penchés sur qui sont les deux hommes qui se cachent derrière ces initiales.

"Hélène, je m’appelle Hélène, je suis une fille comme les autres." C’est par les images d’Hélène Rollès interprétant le titre le plus emblématique de ce qu’on a appelé les années AB que débute le documentaire "Dorothée, Hélène et les garçons : génération AB Productions", réalisé par Olivier Monssens. L’apogée d’un véritable phénomène qui va marquer de son empreinte l’histoire de la télé française de la fin des années 80 jusqu’au milieu des années 90. On est alors en plein dans l’ère des sitcoms à gogo et du "Club Dorothée". A l’origine de cette incroyable success story, la rencontre de deux hommes. D’un côté, Jean-Luc Azoulay, qui a plutôt la fibre artistique, de l’autre Claude Berda, qui a le sens des affaires et se définit comme « un intuitif qui sait ce qui va marcher ». Ensemble, ils forment AB Productions en 1977. Le A est pour Azoulay, le B pour Berda. "J’ai toujours été fasciné par l’aven

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET