Dorine Bourneton : « C’est une revanche sur le sort »

 © Isopix
© Isopix

Ce téléfilm (déjà vu sur la RTBF) retrace le parcours exceptionnel de la première femme paraplégique pilote de haute voltige. Rencontre avec la vraie héroïne, campée à l’écran par Alice Taglioni

Vous avez été à 16 ans la seule rescapée du crash d’un petit avion de tourisme. Cet accident vous a privée de l’usage de vos deux jambes. A l’époque, vous pilotiez déjà et malgré votre handicap, vous avez voulu reprendre les airs à nouveau ! Je ne me suis pas laissé le choix. Je savais que sinon mon avenir se résumerait aux allocations, au canapé et à la télé. J'étais certaine que le pilotage pourrait m’aider à me reconstruire. L’apprentissage du pilotage vous permet d’acquérir des compétences qui peuvent vous servir aussi dans la vie de tous les jours. Je savais que j’avais plus à gagner en dépassant mes peurs qu’en restant pétrifiée par le souvenir de l’accident. En 2015, vous devenez alors la première paraplégique pilote de voltige au monde. On imagine votre sentiment de fierté. Ah oui, c’est une revanche sur le sort. De même lorsqu’en 2018 j’ai remporté une compétition face à des pilotes valides. F

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET