Doc lui colle à la peau !

 © Isopix
© Isopix

Trente-cinq ans après le premier « Retour vers le futur », Christopher Lloyd demeure, à 82 ans, éternellement associé au personnage d’Emmett Brown.

Nom de Zeus ! S’il est une saga cinématographique qu’on ne se lasse pas de revoir, c’est bien « Retour vers le futur ». Un mélange de comédie et de science-fiction mijoté à la perfection par Robert Zemeckis, sous la houlette d’un Spielberg qui transformait en or (ou plutôt en liasses de billets verts) tous les films qu’il produisait dans les années 80. Au-delà d’un scénario inventif (qui propose une des relectures les plus truculentes du complexe d’Œdipe lorsque Marty McFly risque de ne jamais naître, sa mère tombant amoureuse de lui à la place de son père), le public garde aussi une affection toute particulière pour la trilogie grâce à son tandem d’acteurs. D’un côté, Michael J. Fox dans le rôle de Marty, de l’autre, Christopher Lloyd dans la peau d’Emmett Brown, alias Doc. A l’époque, l’acteur avait déjà 47 ans. Il avait incarné un des patients internés dans « Vol au-dessus d’un nid de coucou » dix ans plus tôt et joué dans la série « Taxi ». Mais avec « Retour vers

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET