Deborsu réagit face aux critiques

Frédéric Deborsu dément ce que dit la presse sur son livre " Question(s) royale(s) ".

Deborsu, journaliste depuis vingt ans à la RTBF, se défend des attaques lancées par la presse contre son livre "Question(s) royale(s)".  Les critiques fusent, mais Frédéric Deborsu et son éditeur, La Renaissance du livre, "savaient depuis le début qu'il y aurait une polémique". L'intérêt de ce livre n'est bien sûr pas de parler des frasques sexuelles de la famille royale, ni de la possible homosexualité du futur roi. Ce bouquin relève d'une grande enquête de qualité. Le journaliste est parti d'une constatation : "Philippe de Belgique est contesté dans les journaux tous les six mois. On dit qu'il n'est pas prêt, qu'il ne sera pas un bon roi, les politiques ont peur. C'est surprenant. Pourquoi est-il remis en question tout le temps ? J'ai cherché, et ce n'est pas simple. J'ai vingt ans de journalisme derrière moi. J'ai fait quelques enquêtes sur l'islam, Armstrong il y a six ans, j'ai dormi dans le palais de justice de Bruxelles pour montrer

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET