Daniela Ruah : "Mon personnage n'a pas besoin d'un homme dans sa vie"

Lancement mercredi prochain de la troisième saison du feuilleton dérivé de NCIS : Enquêtes Spéciales. De passage en France, la séduisante Daniela Ruah nous a avoué garder une solide attache à ses racines européennes. Confidences.

Eh bien tout va pour le mieux pour vous avec NCIS : Los Angeles ! Oui et pourtant j'avoue que ce ne fut pas facile car comme vous le savez notre feuilleton est un spin off d'une autre série très populaire. Nous avions peur que le public ne nous suive pas. Heureusement grâce aux excellents scénaristes, la sauce a vite pris et ça cartonne aux Etats-Unis et en Europe. Dans cette nouvelle saison, pouvez-vous un peu nous parler de l'évolution de votre personnage ? Ah non. J'ai pris le parti de ne pas trop promotionner la série car cela enlève un peu de piment. Vos lecteurs risquent d'être déçu si je raconte ce qu'il va se passer. Pour tout vous avouer, je reçois mes textes au dernier moment. Je ne sais donc pas ce que je vais pouvoir dire sur le plateau dans un mois. On sait que Kensi est un garçon man

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET