Camille Lou : " J’ai du mal à me sentir légitime "

 © Denis Manin/Quad TV/TF1
© Denis Manin/Quad TV/TF1

L’actrice est à l’affiche de cette série d’époque qui raconte l’incendie du Bazar de la Charité, à Paris, en 1897. Rencontre au Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

Vous êtes à l’affiche de cette nouvelle fiction aux côtés d’Audrey Fleurot, Julie de Bona, Gilbert Melki ou encore Josiane Balasko. Comment s’est déroulé le tournage ?C’était une aventure humaine tellement intense et belle. L’histoire est incroyable et magnifique. Humainement parlant, j’ai fait des rencontres que je n’oublierai jamais. On a tous donné le meilleur de nous-mêmes pour ce projet. On avait tous envie que ce soit beau.C’est aussi très beau visuellement, avec les décors et les costumes d’époque…Il est vrai que les décors sont impressionnants. Mais ce n’était pas évident de tourner avec ces robes et surtout les corsets. Dans cet incendie, ce sont principalement des femmes qui sont mortes, je pense que les vêtements y sont pour beaucoup. C’était très compliqué pour elles de se déplacer, elles ne pouvaient pas aller aussi vite que les hommes. La condition de la femme à l’époque était déplorable. Soi

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET