Alice on the Roof nous raconte sa belle amitié avec Vianney

Vianney et Alice ont tissé de jolis liens. "C’est quelqu’un de très authentique", nous confie la chanteuse. © Julian Hills
Vianney et Alice ont tissé de jolis liens. "C’est quelqu’un de très authentique", nous confie la chanteuse. © Julian Hills

A l’occasion de la sortie de son deuxième album, "Madame", écrit en partie avec l’interprète de "Pas là", la Montoise évoque pour nous sa collaboration avec l’artiste le plus en vogue du moment.

La surprise de ce nouvel album, c’est que la moitié des chansons sont en français ! Il y a trois ans, je n’aurais jamais osé. Ne serait-ce que par pudeur. C’est plus simple de dire certaines choses en anglais. C’est Vianney qui m’a finalement convaincue de franchir le pas. On avait fait un duo il y a deux ans aux D6bels Awards et il m’avait dit que c’était dommage, avec une si belle voix, que je ne chante qu’en anglais. Il a insisté. Il m’a prise sous son aile et m’a encouragée. Le premier morceau que j’ai écrit avec lui, c’est "T’es beau comme t’es", qui parle de l’importance de prendre du recul sur notre apparence. Comment avez-vous rencontré Vianney ? D’abord aux Francofolies de Spa. On débutait tous les deux. Puis, on s’est croisés à plusieurs reprises, comme on est dans la même maison de disques en Belgique. On a fait un mini-concert ensemble et de fil en aiguille, on est devenus amis. J’ai vraiment eu

ARTICLES SPONSORISÉS AILLEURS SUR LE NET