[11:43] "Le fidèle" : entre amour et banditisme [10:51] Elizabeth Bourgine : "Thimothy Dalton et moi, on s'entendait très bien" [10:01] Pas de saison 2 pour "Girlboss" [17:14] Yannick Carrasco est un homme marié ! [16:37] Des pépins pour Miss Raisin [15:50] Terminé les "Expendables" ? [13:35] Jamel a retrouvé Astérix [11:32] Un film consacré au massacre d'Utøya [11:10] Sam Taylor-Johnson heurtée par "50 nuances de Grey" [18:07] "Arrow", "The Flash" : un nouveau crossover !
26 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 16 Mars 2017

Parce que ça n'est pas tous les jours que le crime amuse

Parce que ça n'est pas tous les jours que le crime amuse
Parodique et politiquement très incorrecte, "Trial & Error", nouvelle sitcom de NBC, ne manque pas d'arguments, à commencer par John Lithgow dans le rôle d'un accusé... hilarant.

Si on s'attendait à ça !... Ce mardi 14 mars à 21h, NBC lançait sa nouvelle sitcom "Trial and Error" ("Procès et Erreur"), qui nous a bien emballés ! Le premier épisode démarre au moment où Larry Henderson, un prof de poésie plutôt excentrique, appelle la police pour signaler que sa femme Margaret est "peut-être bien morte'. En fait, elle a été assassinée, et peut-être bien par lui ! Il risque donc la peine capitale et, pour le défendre, un jeune avocat new-yorkais prénommé Josh s'installe dans sa petite ville du Sud. Assez vite, Larry est bien obligé de reconnaître qu'il n'avait que des liens platoniques avec sa défunte épouse, puisqu'il est... homosexuel.

NBC est vraiment à féliciter pour l'audace de cette nouveauté politiquement très incorrecte, qui ne se contente pas de parodier les séries policières et judiciaires. Faire rire alors qu'un meurtre a été commis, c'est culotté, mais ici, on n'a pas honte de se marrer. "Trial and Error" est inégal, mais souvent drôle. Surtout grâce au personnage d'Anne Flatch - incarné par Sherri Shepherd -, la secrétaire du bureau d'avocats atteinte de plusieurs troubles problématiques dont la perte de mémoire à court terme.

Dans le rôle du supposé assassin, l'Anglais John Lithgow est LA raison pour laquelle il faut voir cette série : chacune de ses scènes est un régal ! Sans ce formidable comédien de 71 ans, qui a récemment reçu un Golden Globe pour sa composition de Winston Churchill dans l'extraordinaire série "The Crown", ce "mockumentary" n'aurait pas la même saveur. Quant à l'avocat "très vert", il est interprété par le talentueux Nicholas D'Agosto, qu'on avait découvert dans la série "Heroes" avant qu'il ne s'illustre dans "Masters of Sex" ou "Gotham" où il joue toujours Harvey Dent.

Dans la lignée de "Veep", "Trial & Error" vaut le coup d'oeil, mais on l'imagine mal traverser l'Atlantique. L'éternel problème de la majorité des sitcoms américaines...

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes