[09:15] Le Télévie 2017 dépasse les 11 millions d'euros [18:30] Télévie : vos animateurs prêts pour le show [17:28] "Une brique dans le ventre" fête sa 500e ! [16:27] Nostalgie, quand tu nous tiens… [12:33] Une étoile pour le super gardien de la galaxie ! [11:20] "Koh-Lanta" : un candidat contraint d'abandonner [11:14] Ciné-Télé-Revue : démenti par rapport aux propos de Maximilien [17:15] Présidentielle 2017 : qui soutient qui ? [15:59] Alix Battard et Laurent Haulotte au Télévie [14:54] Blake Lively, pour une réunion "Gossip Girl" !
23 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

People | 02 Janvier 2017

Elles ont marqué 2016

Elles ont marqué 2016
© WENN.com
Zoom sur ces top models qui prouvent qu'on peut être belle et avoir une tête bien faite.

Après les Naomi, Cindy et Claudia des années 90, premiers mannequins à parvenir au statut de véritables stars même une fois descendus des podiums des défilés, voici Gigi, Bella, Kendall ou Karlie. Des prénoms qui ont résonné dans le monde entier en 2016, en plus de faire la une de tous les magazines. Secret du succès : une carrière menée comme une véritable petite entreprise, rentabilité à la clé, par de jeunes businesswomen aussi belles qu’intelligentes.

Ainsi Kendall Jenner, demi-sœur de Kim Kardashian, 21 ans seulement, qui, selon le magazine Forbes, serait le 3e mannequin le mieux payé de 2016 (derrière ses aînées Adriana Lima et Gisele Bündchen), avec un petit pactole de 17 millions de dollars engrangés. Sa force : les réseaux sociaux et ses 70,6 millions d’abonnés sur Instagram. Partageant les moindres moments de sa vie, Kendall est devenue incontournable et passée maître ès influence.


© Instagram / kendalljenner

Autres tops qui profitent d’Instagram pour asseoir leur notoriété : Cara Delevingne, bien sûr, et ses 36 millions d’abonnés. Ou Gigi Hadid, qui affiche 27 millions de followers au compteur et a fait une entrée remarquée directement à la 5e place du classement des tops les mieux payés de Forbes, avec 9 millions de dollars gagnés cette année. A ce tarif-là, aurait-elle passé jour et nuit à défiler ? Même pas : la majorité de ses revenus vient de ses accords avec les marques (Tommy Hilfiger, Maybelline…), toujours plus nombreuses à courir après elle. Car il suffit d’une photo postée sur les réseaux par un top model hyper-connecté pour toucher un maximum d’audience.

Karlie Kloss en sait quelque chose, elle qui a lancé sa propre chaîne YouTube, Klossy, et multiplie les contrats en tant qu’égérie. A 24 ans, elle fait partie des 100 personnalités qui comptent, selon le Time, aux côtés d’Obama ou du pape François, "pour sa gigantesque influence sur les réseaux sociaux". Influence qu’elle met à profit avec… des biscuits à son nom : les Karlie’s Kookies sont sans gluten et le bénéfice de leur vente est reversé à une association qui aide les enfants souffrant de la faim dans le monde. Chapeau !

Julie Charles


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes