[11:31] Un nouveau clip pour Loïc Nottet [10:15] Sabrina Jacobs : "Je ne m'embête pas à la météo" [17:00] Tous en choeur à l'Eurovision [16:25] John Heard nous a quittés [15:00] Eglantine Eméyé : "Quoi qu'il arrive, je suis obligée de sourire" [13:00] Terminé "Batman" pour Ben Affleck ? [11:13] "The Walking Dead" : trailer de la saison 8 ! [10:06] Adele : une nouvelle pause ? [18:24] Jean Tezenas du Montcel : "Le sport, c'est ma passion" [15:05] De "Game of Thrones" à super-vilain
23 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 19 Mars 2017

"The Voice 6" : Lucie éblouit les coachs

© TF1
La jeune chanteuse de 17 ans a impressionné les coachs et s'est clairement démarquée lors des auditions à l'aveugle ce samedi. Retour sur la soirée…

Les auditions à l’aveugle reprenaient ce samedi soir dans "The Voice : la plus belle voix". Cette fois encore, les coachs n’ont pas lésiné sur les compliments pour attirer les talents qui leur plaisaient dans leur équipe. On fait le point sur la cuvée de la semaine.

Les hostilités ont commencé avec JJ, 24 ans, qui avait décidé de mettre sa timidité de côté pour profiter de sa passion. En interprétant "Baby I’m Yours" de Breakbot le jeune chanteur a fait le bon choix puisqu’il a été buzzé dès les premières notes par Zazie et Florent Pagny, puis par M. Pokora et finalement Mika. Ce dernier a particulièrement apprécié l’énergie qui se dégageait de la prestation, convaincant ainsi le talent de le suivre.

C’est Ann-Shirley qui a ensuite suivi. Issue d’une famille de musiciens, la demoiselle joue du piano depuis toute jeune, et a fait ses premiers pas au sein d’une chorale. Elle n’en est pas non plus à son coup d’essai à la télé, puisqu’elle a participé à "Rising Star" en 2014, allant jusqu’en finale. Son interprétation soul du "Hometown Glory" d’Adele au piano a touché les coachs qui ont tous buzzé. Mais c’est finalement M. Pokora qui a décroché ce talent à l’énorme potentiel.

Guylaine s’est ensuite présenté dans un tout autre style. À 40 ans, la mère de famille veut tenter à nouveau sa chance dans la musique, et c’est avec l’opéra, qu’elle chante depuis toute petite qu’elle a choisi de défendre sa place. Elle a réussi à convaincre Florent Pagny et Mika en chantant "Vissi d’Arte" de Puccini, avant de choisir ce dernier comme coach.

Les coachs ont ensuite pu découvrir De Laurentis, qui se définit comme une sorte de femme orchestre, avec son instrument atypique, le push, qu’elle utilise comme un piano. Elle a repris le tube d’Anita Ward, "Ring My Bell", dans une version complètement décalée, et avec l’utilisation d’un looper, comme l’avait déjà fait MB14 l’année dernière. Tous les coachs ont été charmés, sauf Mika, qui n’avait pas compris qu’il s’agissait d’une seule personne sur scène. Elle a choisi de continuer l’aventure avec Zazie.

Ce sont deux jeunettes qui se sont succédé sur scène en offrant des performances mémorables aux coachs. À seulement 17 ans, Claire Gautier nous a fait découvrir une voix pleine de maturité et de justesse, en reprenant "Nightcall" de Kavinsky, découvert sur la bande originale du film "Drive", en piano-voix. Après avoir été buzzée par Mika et Zazie, elle a choisi de rejoindre l’équipe du premier, et de laisser la scène à la jeune Lucie. Également âgée de 17 ans, et mignonne comme tout, la demoiselle a interprété le tube de James Brown, "It’s a Man’s World". Sa performance impressionnante de justesse et de puissance a provoqué un engouement total des coachs, et lui a valu quatre buzz. Et malgré tous les arguments avancés par ses concurrents, c’est Florent Pagny qui a décroché le coup de cœur de la soirée.

La petite curiosité de la soirée, c’était Vincent. Le jeune homme a présenté un style atypique, avec ses lunettes sorties d’un épisode de "Derrick". C’est pourtant avec sa puissance vocale sur "All I Ask" d’Adele qu’il a séduit M. Pokora, et a ainsi rejoint son équipe.

Juliette, 18 ans, s’est ensuite présenté, en chantant "Ces idées-là" de Louis Bertignac. Son interprétation a convaincu les trois coachs masculins, mais une fois retournés, les juges, restés sur leur faim, lui ont demandé de leur jouer un petit morceau à la guitare. Elle s’est exécuté avec un titre de Dick Rivers, avant de choisir de poursuivre l’aventure avec Mika.

La dernière candidate à tenter sa chance était Lidia Isac, une étudiante moldave, fan d’Édith Piaf depuis le plus jeune âge, et qui veut se lancer dans la musique en France. Très attachée aux classiques français, c’est avec une chanson de Robert Charlebois, "Ordinaire", qu’elle a souhaité défendre sa place dans le télé-crochet. C’était un pari osé mais réussi, puisqu’elle a été buzzée par Florent Pagny, entrant ainsi dans la compétition.

La suite au prochain épisode des auditions à l’aveugle, qui exceptionnellement, ne sera pas diffusé le week-end prochain, mais le samedi 1er avril.

F.Gh.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes