[17:00] Jude Law au pays de "Harry Potter" [16:37] Jean Gabin, l'homme qui ne se rêvait pas acteur [16:20] "Alien 5" verra-t-il le jour ou non ? [16:00] "Plus belle la vie", c'est fini pour Céline Vitcoq [15:28] "C'est grave docteur ?", la nouvelle émission de RTL-TVI [13:50] Nicolas-Xavier Ladouce : "La météo fascine tout le monde" [13:17] La fin de "Ah c'est vous" ? Benjamin Maréchal nuance... [11:44] Emmanuel Macron dans "Touche pas à mon poste" ! [11:13] Deux spots télés pour "Wonder Woman" [10:50] Roman Polanski à Cannes
28 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 07 Mars 2017

Un conte de fées en apparence seulement...

Un conte de fées en apparence seulement...
Dans la série "The Arrangement", une jeune actrice accepte de se marier avec une star du cinéma pour 10 millions de dollars. On se demande ce que ce contrat cache...

On craignait un peu que la série "The Arrangement", lancée ce 5 mars à 22h sur E! Entertainment, soit trop "bling bling" et à l'eau de rose pour sonner vrai. Mais elle surprend agréablement ! Elle raconte comment une jeune actrice inconnue, Megan Morrison, accepte de signer un contrat et empocher 10 millions de dollars pour épouser la star de cinéma Kyle West, qui vient de sortir d'une relation houleuse. Quelle est la raison de ce mariage arrangé ? C'est toute la question de cette fiction qui montre l'envers du décor et fait forcément penser au cas "Tom Cruise", dont les relations avec Nicole Kidman, Penelope Cruz et Katie Holmes auraient été savamment orchestrées par l'Eglise de Scientologie. Ici, Kyle est totalement sous la coupe de son mentor Terrence Anderson, lequel est à la tête d'une organisation d'aide aux gens qui porte le nom anglais d'"Institute of the High Mind", soit littéralement "L'Institut de la Conscience Supérieure". Celui-ci semble très proche de la Scientologie, mais Michael Vartan ("Alias"), qui joue Anderson, a tenu à préciser que, contrairement à celle-ci, l'Institut en question n'est pas une religion. Quoi qu'il en soit, il contrôle énormément Kyle et, comme on le comprend à la fin du premier épisode, il a vraiment organisé un piège doré pour Megan, dans lequel elle ne pouvait que tomber. Mais le passé de la jeune femme a aussi ses mystères, ce qu'on a déjà aussi capté.

La série joue à fond la transparence quant aux dessous souvent malsains de Hollywood : le côté inhumain des auditions, les fêtes, la drogue, le sexe facile, l'argent, les maisons de rêve, les paparazzis, etc. Pour ça, on a trouvé son point de départ intéressant. Dans le rôle de Megan, Christine Evangelista est très crédible parce qu'elle est simple et pas "canonissime". Et en ce qui concerne Josh Henderson alias Kyle, il parvient peu à peu à nous détacher de sa plastique pour convaincre en tant qu'acteur. Rappelons qu'il interprétait J.R. Ewing dans la dernière mouture de "Dallas", et avant ça le neveu d'Edie Britt dans "Desperate Housevives." On a bien envie de reprendre de l'"Arrangement" dimanche prochain...

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes