[16:57] Bruno Guillon : "Nagui est un ami" [16:54] Roger Moore en 5 films emblématiques [15:25] Roger Moore n'est plus [14:46] "La vengeance de Salazar" : Jack Sparrow is back [14:38] "De quoi je me mêle" fête la fin de la saison [14:14] Kat Graham : "Je suis enfin libre d'être moi" [13:48] Caitlyn Jenner en froid avec son clan [13:22] Sam Mendes pourrait réaliser le prochain "Pinocchio" [13:03] Jade Lagardère : "Je voulais aborder tous les sujets qui me révoltent" [12:07] Un film, né sur Twitter, bientôt sur Netflix ?
24 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 31 Décembre 2016

Les plus grands succès de 2016

Les plus grands succès de 2016
© Reporters
En musique, à la télé, au cinéma ou dans les stades : voici les plus gros cartons de cette année.

Quels ont été les phénomènes des douze derniers mois ? En musique, on a déjà évoqué le retour des anciens comme Renaud. Mais la jeune génération n’est pas en reste non plus ! A commencer par M. Pokora, dont 2016 fut incontestablement l’année. A peine achevé son RED Tour triomphal, il s’est lancé dans un nouveau pari : un album de reprises de Claude François. Certains ont crié au fou, mais Matt a fait démentir tous les pronostics. Son opus "My way" a donc trouvé son chemin : il dépasse la barre des 300 000 ventes, tandis que les places pour sa tournée 2017 se sont vendues comme des petits pains. Toujours côté jeunes pousses, impossible d’avoir échappé au phénomène Kids United. Les enfants qui chantent au profit de l’Unicef ont envahi toutes les cours de récréation et les fancy-fairs avec leur reprise d'"On écrit sur les murs", tandis que leurs deux albums en sont respectivement à 500 000 ventes pour le premier (en un peu plus d’un an) et 250 000 pour le deuxième (en à peine trois mois). Le tour de force de nos kids : avoir réussi à réunir parents et enfants avec des reprises de tubes intemporels. Et ça, ça fait vraiment du bien…

En télé, c’est la tornade Cyril Hanouna qui continue de tout balayer sur son passage. Même s’il en irrite plus d’un par ses excès et ses dérapages, ses audiences, elles, demeurent au beau fixe et ses « petits chéris » sont plus fidèles que jamais pour savourer ses pitreries. Dans un autre registre, il y a eu Yann Barthès, dont le départ fracassant de Canal + pour le groupe TF1 a fait les gros titres. Mais là aussi, il a gagné son pari : en France, ses audiences sur TMC égalent quasiment celles d’Hanouna grâce à son regard décalé et grinçant sur l’actualité qui ne s’est en rien affadi par rapport au "Petit journal". Et si chez nous on ne capte pas TMC, on peut suivre "Au quotidien" sur le Web ainsi qu’une version courte sur TF1.

Les top models ont également été au top cette année. Mais la révélation incontestée de 2016, c’est une certaine Lily-Rose Depp. Elle n’a pas seulement hérité de la beauté et de la moue de sa maman, ce qui lui vaut d’être désormais l’égérie de Chanel, mais aussi du talent de ses parents pour le métier d’acteur. Elle a même effectué sa première montée des marches à Cannes pour le film "La danseuse". Et tout cela à seulement 17 ans !

Et puisqu’on parle cinéma, au grand écran, les années se suivent et se ressemblent un peu. Outre le come-back de Harry Potter, le carton est une nouvelle fois… "Star Wars", cette fois avec le film dérivé "Rogue One", qui marque le retour de Dark Vador dans un film de guerre épique. Les superhéros continuent aussi de squatter les salles. Si DC Comics a plus de mal à s’imposer avec "Batman vs Superman" ou "Suicide Squad" (deux succès au box-office, mais qui ont divisé public et critique), la galaxie Marvel, elle, continue d’enchaîner les triomphes et de s’étendre : "Captain America : Civil War", "Docteur Strange", "X-Men"… Sans oublier celui qui a vraiment détonné par son humour politiquement incorrect et sa violence extrême, "Deadpool". Et outre-Quiévrain ? Là, c’est une… Belge qui a tenu le haut du pavé. Jusqu’en mai, Virginie Efira restait la bonne copine dont on aime prendre des nouvelles. L’accueil réservé au Festival de Cannes à la comédie "Victoria", où elle tient le meilleur rôle de sa carrière en avocate borderline, a tout changé. Salué par la critique, applaudi par le public, "Victoria" a fait d’elle une star en France, où elle a multiplié les couvertures des magazines. La comédie française, de manière générale, a cartonné en misant sur les suites : "Les Tuche – Le rêve américain", "Camping 3", "Brice 3".

Enfin, un petit mot sur les sportifs. Si nos Diables ont connu une année mitigée (succès en club, mais échec à l’Euro), le héros du gazon 2016 est de loin Cristiano Ronaldo, qui a enfin gagné l’Euro avec le Portugal (même si, blessé, il n’a pas joué la finale en entier) et a remporté en décembre son quatrième Ballon d’or.

F.Ser.

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes