[17:09] Deux acteurs de "Riverdale" sont en couple [14:23] Nouveau projet pour Anne Hathaway [13:29] La relève de Louane déjà assurée ? [12:24] James Bond de retour à l'écran en 2019 [11:37] Méchants en séries [10:40] 3 choses à savoir sur Mireille Enos [09:47] Sarah Paulson rejoint "Glass" [16:39] Tu ne plagieras point [15:00] La semaine "télé" par Fabrice Staal [14:00] "Dunkerque" au top du box-office US
26 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 20 Mars 2017

Gloire à Steven Seagalovich

Gloire à Steven Seagalovich
© Reporters
Steven Seagal est souvent moqué pour ses films qui filent directement en DVD et l'élévation de sa pensée. Et si c'était lui, dans "Hors limites" ce soir sur la Deux, qui avait compris avant tout le monde d'où allait souffler le vent ?

Le 3 novembre 2016, cinq jours avant l’élection de Donald Trump, Steven Seagal est devenu citoyen russe. Vladimir Poutine grand amateur de judo – ne pouvait refuser cette faveur à l’ex-star de 64 ans, qui a soutenu son invasion de la Crimée en 2014.

L’acteur est ainsi devenu américano-serbo-russe. Et, très pote avec le tyran biélorusse Alexandre Loukachenko, il ne rechignerait pas à ajouter encore une nouvelle carte à son palmarès. Ses choix viennent cependant du cœur : ses grands-parents paternels étaient des immigrants russes et ses propres amours l’ont toujours porté à l’Est. Sa première épouse était japonaise, et après deux expériences américaines mortifiantes, il s’est marié en 2009 avec Erdenetuya Batsukh, une danseuse mongole.

Avec en ami commun Poutine, Steven va peut-être pouvoir se rapprocher de Trump et lui apprendre quelques principes de bouddhisme tibétain, où il est reconnu comme tulku, la réincarnation du grand lama Chungdrag Dorje… Alors, qui le traitera encore de ringard ?

J.-J.L.


"Hors limites" – 20h30 – la Deux


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes