[17:00] Jude Law au pays de "Harry Potter" [16:37] Jean Gabin, l'homme qui ne se rêvait pas acteur [16:20] "Alien 5" verra-t-il le jour ou non ? [16:00] "Plus belle la vie", c'est fini pour Céline Vitcoq [15:28] "C'est grave docteur ?", la nouvelle émission de RTL-TVI [13:50] Nicolas-Xavier Ladouce : "La météo fascine tout le monde" [13:17] La fin de "Ah c'est vous" ? Benjamin Maréchal nuance... [11:44] Emmanuel Macron dans "Touche pas à mon poste" ! [11:13] Deux spots télés pour "Wonder Woman" [10:50] Roman Polanski à Cannes
28 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 19 Avril 2017

"Sous le même toit" ne casse pas des briques

Le nouveau film de Dominique Farrugia manque cruellement d'originalité. Notre critique par ici...

Divorcer, ce n’est pas toujours facile. Delphine et Yvan vont vite le comprendre. Yvan, fauché, n’a nulle part où aller. Il décide alors de rester dans les 20% de la maison familiale qui lui appartient, imposant sa présence à son ex-femme.

Avec Louise Bourgoin, Gilles Lellouche, Manu Payet et Marilou Berry à l’affiche, on s’attendrait à un film à mourir de rire. Mais au final, le manque d’originalité et de créativité le rend quelque peu ennuyeux. Les personnages sont caricaturaux : une femme nympho, un mari jaloux, une adolescente incomprise et un enfant plus mûr que ses parents.

La seule petite audace provient de la narration. Yvan, Delphine et les deux enfants, chacun dans leur coin, nous racontent l’histoire. Mais au lieu d’offrir une vision plus personnelle de leurs caractères, le scénario est neutre au point d’en oublier qui explique le divorce.

Le film, au final, manque de profondeur. Une faiblesse récurrente dans le cinéma de l’ex-Nuls Dominique Farrugia.

K.D.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes