[16:50] Cote de Pablo : tout ou rien [15:55] Bientôt de la pub dans les J.T. [15:11] Un tattoo en hommage à ses frères [14:17] Elie Semoun : "La bêtise n'a pas gagné !" [13:28] Carnet rose chez TF1 [13:00] Wonder Woman de retour en 2019 [12:29] Philippe Ambrosini : "On me trouve un air strauss-kahnien" [11:30] Le pari fou de Luc Besson fait un flop aux USA [10:38] "Cars 3" toujours dans la course ! [09:29] DALS : Sinclair au casting !
26 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 06 Avril 2017

Pas facile d'être "fils de" !

Pas facile d'être
© Reporters
Scott Eastwood en sait quelque chose...

A 31 ans, le fis du légendaire Clint Eastwood a déjà joué dans des films comme "Suicide Squad" et "Fury", et pourra bientôt être aperçu dans "Fast and Furious 8". Alors qu’il est commun de penser qu’avoir un tel nom peut donner un vrai coup de pouce dans le milieu du cinéma, Scott Eastwood affirme que c’était en réalité plus qu'un frein en ce qui le concerne. « Je suis venu (à Hollywood) pour tenter ma chance et faire quelque chose, et personne ne m’a pris au sérieux, a confié le jeune homme à Men’s Health, Tout le monde m’a rejeté, du genre : "Vous êtes le fils de Clint, vous n’êtes même pas un vrai puta*n d’acteur" ! »

Et d'ajouter : « Certaines personnes sont toujours comme ça. Je n’ai jamais cru que je durerais dans ce milieu, mais on dirait que ça marche finalement. »

Pour couronner le tout, le célèbre cinéaste a également refusé d'aider financièrement son fils quand ce dernier souhaitait entamer une carrière de comédien. « Il ne m’a jamais donné un centime, explique Scott, Il m’a fait travailler pour tout. Il était dur avec moi, mais ça m’a rendu plus fort et m’a donné un sens. »

Le 8e volet de la saga "Fast & Furious" sortira le 12 avril prochain au cinéma, et réunira une nouvelle fois ses acteurs fétiches à l’écran, à savoir Vin Diesel, Dwayne Johnson et - entre autres - Michelle Rodriguez. Pour ce nouvel opus, Charlize Theron et Helen Mirren ont également rejoint le casting. Ce film sera le premier sans le regretté Paul Walker, depuis "Fast and Furious : Tokyo Drift", en 2006. « J’ai bien connu Paul durant 15 ans, c’était un mentor et un grand frère pour moi, a révélé le fils Eastwood, Alors quand mes agents m’ont parlé du projet, ma première pensée a été de me dire que c’était trop récent. Mais plus j’y pensais, plus j’imaginais qu'il me regardait d'en haut en disant : "Ne sois pas idiot, vas-y et fais-le." »


© Cover Media


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes