[16:39] Tu ne plagieras point [15:00] La semaine "télé" par Fabrice Staal [14:00] "Dunkerque" au top du box-office US [12:31] Audrey Leunens : "Images à l'appui a un effet miroir" [11:32] Ces Miss devenues actrices [10:49] Valérian : entre "Star Wars" et le "Cinquième élément" [10:08] Claire Gendrot nous a quittés [16:48] "Quantico" : deux rôles pour le prix d'un [16:00] François Cluzet n'a pas le pied marin [13:40] "Arrow", "Stranger Things", "Westworld" : les trailers du Comic-Con
24 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

People | 18 Juin 2017

Salma Hayek, la reine des anecdotes

Salma Hayek, la reine des anecdotes
© Youtube
En pleine promo L'actrice a l'art de toujours raconter des petites histoires hilarantes lors de ces passages dans les talk-shows américains...

Salma Hayek est connue pour ses rôles dans des films tels que "Desperado" et "Frida", et des rôles dans des émissions télévisées telles que "30 Rock". Pendant son temps libre, l’actrice mexicaine pratique la plongée sous-marine, et elle prend maintenant soin de ne pas s’aventurer trop profondément, suite à un incident qu'elle a eu lors d'un tournage dans les Bahamas. « J'aime aller en profondeur. Donc, une fois, je suis allé très, très, très, très profond, avec un ordinateur et tout. Bref, quand je suis remontée, j'ai eu des symptômes curieux, ça aurait pu être toute la bière que j'avais bue la veille, mais, juste au cas où, quelqu'un qui était avec moi a paniqué et a appelé l'ambulance" a-t-elle annoncé lors de l’émission "The Late Late Show" avec James Corden lundi soir, "Et ils m'ont emmenée dans une chambre de décompression où il faut rester huit heures. »

Au bout d’un certain temps, elle s'est sentie à l’étroit dans cette petite chambre, qui est utilisée pour traiter les symptômes de la maladie de décompression, causée par des bulles d'azote qui se forment dans le sang et les tissus du corps. Et pour aggraver les choses, Salma n'a pas eu le droit ni de lire ni de dormir, et était accompagnée d’un "Bahaméen fou" qui devait la garder éveillée. « Alors, ils ont ce mec là pour te frapper si tu t’endors. Et il s’ennuie tellement parce que c'est ça son travail, alors il prie que tu t’endormes pour qu'il puisse venir te frapper" a-t-elle souri, "Mais le pire était qu'il était très flatulent. Il n'était pas seulement fou, il était plein de gaz... Imaginez la quantité de gaz, mes yeux étaient en larmes à cause du gaz dans la chambre, je devenais folle. Et j’ai dit : 'Je suis désolée, mais est-ce qu'il y a moyen que vous vous reteniez ?' Et il me sort : 'Non, je suis trop malheureux ici. Le moins que je puisse faire est de faire des bons gros pets'. »

© Cover Media


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes