[20:36] Jean-Marc Thibault s'en est allé à 93 ans [20:14] Cannes 2017 : Nicole Kidman, Diane Kruger, et Joaquin Phoenix récompensés [18:28] 3 raisons de speeder avec "Les infiltrés" [15:30] Caroline Fontenoy : "J'espère que l'émission suscitera des vocations” [13:27] Vent de belgitude à "Versailles" [09:20] Quand "La La Land" prend vie au Hollywood Bowl… [18:11] Marie-Christine Barrault : "On ne me fait jouer que des monstres" [17:20] "Red Nose Day Actually" : un personnage en plus pour les USA [14:23] "Tandem" : des ex forcés de bosser ensemble [13:27] Ariana Grande annonce un concert en hommage aux victimes
29 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 18 Janvier 2017

C'est reparti pour deux tours d'horloge

C'est reparti pour deux tours d'horloge
© Fox
RTL diffuse enfin la 9e et ultime saison des aventures de Jack Bauer, qui a la particularité de ne durer que… 12 épisodes.

Mieux vaut tard que jamais. Trois ans après avoir rangé son flingue aux Etats-Unis, Jack Bauer revient sur RTL ce mercredi pour sauver une toute dernière fois le monde. On le retrouve à Londres (c’est la première fois qu’une intrigue se déroule en dehors des USA), quatre ans après les événements de la saison 8 de "24 heures chrono" qui avaient embrasé New York. Notre héros, toujours campé par Kiefer Sutherland, est désormais un fugitif réfugié dans la capitale anglaise. Tout comme Chloe O’Brian, la mine plus boudeuse que jamais. Et tous deux vont une ultime fois devoir unir leurs forces pour contrer une attaque terroriste, alors que le nouveau président américain, James Heller (William Devane, dans une prestation particulièrement touchante), est en Angleterre avec sa fille, Audrey, que Jack n’a jamais oubliée.

Tous les ingrédients sont donc rassemblés pour un nouveau double tour d’horloge. Tous ? Pas tout à fait ! Car pour la première fois, la série ne comporte pas 24 épisodes (un pour chaque heure de la journée), mais seulement 12. Et pourtant, l’intrigue est toujours censée se dérouler en temps réel sur une journée complète, ce qui est l’essence même du feuilleton. Alors, quelle est l’astuce ? On vous laissera la découvrir. Mais disons qu’à un moment donné, un saut dans le temps nous fera avancer d’une demi-journée d’un coup. Mais on ne vous dévoilera pas quand… (ah, ah).

Bientôt le spin-off

Certains ont estimé qu’il s’agissait de la saison de trop. Et soyons francs, l’intrigue est tirée par les cheveux. Mais ça fait longtemps que c’est le cas (souvenez-vous de l’explosion nucléaire en plein Los Angeles !), et l’on n’est plus à une invraisemblance près. Et si l’on n’est pas trop regardant sur les ficelles utilisées, il faut reconnaître que la mécanique demeure d’une efficacité implacable, avec son cliffhanger qui clôt chaque épisode et nous donne juste une seule envie : connaître la suite.

Jack
tire donc sa révérence sans décevoir à défaut de se renouveler. Il aura marqué les années 2000 en étant le premier vrai antihéros de la télé US, celui qu’on adore mais dont, en même temps, on rejette les méthodes (à moins d’être un fan de la torture).

La série a aussi ouvert la voie à d’autres feuilletons d’espionnage comme "Homeland", qui ont repris certaines de ses recettes. Et "24 heures chrono" s’apprête à avoir son spin-off, "24 : Legacy", avec cette fois un héros black, et qui débutera le 5 février aux USA sur la Fox. Le compte à rebours est enclenché…

Frédéric Seront


"24 heures chrono" – 22h – RTL-TVI


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes