[11:13] "The Walking Dead" : trailer de la saison 8 ! [10:06] Adele : une nouvelle pause ? [18:24] Jean Tezenas du Montcel : "Le sport, c'est ma passion" [15:05] De "Game of Thrones" à super-vilain [14:34] Arte survole 40 ans de succès [12:21] Claude Rich nous a quittés [11:35] Joseph Gordon-Levitt, papa pour la deuxième fois [11:31] La Belgique en fête, cocorico ! [10:01] "American Horror Story" : le thème dévoilé [09:00] La reine Mathilde en noir, jaune et rouge
22 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 28 Avril 2017

Roman Polanski à Cannes

Roman Polanski à Cannes
© Reporters
Après avoir dû renoncer à la présidence de la cérémonie des César 2017, le cinéaste sera bien à Cannes, hors compétition, avec "D'après une histoire vraie".

La direction du Festival de Cannes a complété hier l'affiche de sa 70e édition. Si "The square", du Suédois Ruben Östlund, vient compléter la Compétition officielle, c'est surtout l'annonce de la programmation hors compétition de "D'après une histoire vraie", de Roman Polanski, qui fait sensation. Le cinéaste d'origine polonaise, qui devait présider la dernière cérémonie des César, avait finalement préféré se retirer devant le tollé provoqué sur Internet par ce choix. En cause, toujours cette affaire de relations sexuelles avec une mineure, aux USA en 1977. La justice américaine entend toujours juger le cinéaste pour viol si jamais il devait remettre les pieds sur son territoire, et ce même si sa victime a pardonné à Polanski, qui estime de son côté avoir payé sa dette. En le sélectionnant le vainqueur de la Palme d'or 2002 avec "Le pianiste", le Festival prend en quelque sorte sa défense. "D'après une histoire vraie", adapté du roman de Delphine de Vigan, avec Emmanuelle Seigner et Eva Green, suit le destin d'une romancière en panne d'inspiration.

D'autres films ont aussi rejoint la Croisette, "La Cordillera", de Santiago Mitre, et "Walking past the future", de Li Ruijun, dans la catégorie Un Certain Regard, "Le vénérable W.", de Barbet Schroeder, et "Carré 35", d'Eric Caravaca, en Séances Spéciales. A noter aussi que "Zombillénium", le très attendu film d'animation d'Arthur de Pins et Alexis Ducord, d'après la BD éditée chez Dupuis, fera l'objet d'une Séance des enfants. Un hommage à André Téchiné, avec la présentation de son nouveau film "Nos années folles" et un ciné-concert de Tony Gatlif accompagnant la projection de Djam, au Cinéma de la plage, sont également annoncé. Netflix, pour sa part annonce réfléchir à une sortie concomittante en salle et en streaming de ses films en compétition, "Okja", de Bon Joon Ho et de "The Meyerowitz Stories", de Noah Baumbach. La Fédération Nationale des Cinémas Français avait contesté la sélection de ces œuvres susceptibles de ne jamais sortir en salles, et que pour elle on ne pourrait plus qualifier de films de cinéma.

J.-J.L.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes