[20:58] Adieu Jerry Lewis [18:00] Alix Poisson : "Je suis mieux maintenant qu'à 25 ans" [17:29] Jessie T. Usher et Samuel L. Jackson dans "Shaft" [16:04] "Saw" : de film à attraction ! [14:17] Des nouveautés dans "Questions pour un Champion" [11:53] Anya Taylor-Joy dans le remake de "Nosferatu" ? [10:15] "The Voice Kids" : ça promet ! [17:30] Cécile de Ménibus a repris ses études [16:07] Glenn Close dans une comédie musicale ? [13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley
21 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

People | 02 Juin 2017

Troubles alimentaires : les stars en souffrent aussi !

Troubles alimentaires : les stars en souffrent aussi !
Reporters
La recherche d'un corps parfait peut mener à des grandes souffrances. En cette journée mondiale des troubles du comportement alimentaire, retour sur ces personnalités qui ont livré leur témoignage.

Etre exposé aux diktats de la beauté ne doit pas être tous les jours facile. A Hollywood, où les regards sont constamment rivés sur les célébrités, la quête d'une ligne parfaite peut parfois devenir obsessionnelle. Cette pression omniprésente n'est pas qu'un leurre. La preuve avec Rihanna : à peine la chanteuse a-t-elle exhibé ses courbes lors de son passage au Festival de Cannes qu'elle est devenue victime de "fat shaming", message moquant sa silhouette sur Twitter... de la part d'un journaliste sportif !
Résultat de ces attaques pour le moins grossières et désormais communes ? Certaines perdent confiance, tentent d'obtenir une silhouette parfaite et sombrent parfois dans l’anorexie ou la boulimie, voire les deux.

En 2005 déjà, Jessica Alba révélait au magazine Glamour ses problèmes alimentaires : « J’étais obsédée par cela. Quand je suis passée du corps d’une fille à celui d’une femme avec de la grasse naturelle à certains endroit, j’ai paniqué. » Aujourd’hui, cette période est derrière elle et elle le prouve sur son compte Instagram sur lequel elle publie régulièrement des photos de sa famille et de ses sorties.

En matière d'anorexie, Nicole Richie a été régulièrement dans le viseur, avant ses grossesses mais également en 2014, les médias s'inquiétant de voir sa silhouette s'affiner dangereusement. Un focus que la fille de Lionel Richie avait botté en touche dans les colonnes de Marie-Claire, expliquant la posture délicate endossée par les personnalités publiques : "Dès que l'on devient populaire, on n'est jamais comme il faut, et c'est difficile à vivre."

Kate Winslet, l’inoubliable Rose de "Titanic", s’est elle aussi affamée pour perdre du poids : "J’étais mal à l’aise et j’en étais consciente. Je savais que je voulais être actrice et que j’étais grosse. En un an, j’ai perdu 25 kilos", révélait-elle en 2011.

La même année, Demi Lovato, alors en pleine gloire, égérie de Disney, meilleure amie de Selena Gomez, entre en cure pour combattre ses troubles alimentaires. L’année précédente, lors d’une interview à US Weekly, elle expliquait : "je pense que j’ai une relation malsaine avec la nourriture depuis dix ans."

Mais les troubles alimentaires ne touchent pas que les femmes, ainsi, Elton John a osé parler de sa boulimie et de ses problèmes de drogues : "J’avais l’air épuisé, malade et perdu. J’étais horrible. Il était presque trop tard." Russell Brand, ex-mari de Katy Perry, a lui aussi avoué avoir souffert de boulimie durant son adolescence, tout comme Evanna Lynch, Luna dans Harry Potter, qui doit sa guérison à J.K. Rowling et ses livres ou encore Mel C dont la grossesse a permis de ce sortir de son trouble.

Un mal qui semble s'attraper rapidement à Hollywood comme ailleurs, où le physique semble justifier l'existence des plus perfides remarques. Et si l'important était avant tout de garder la (les) forme(s) ?



A.M.S.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes