[12:48] Gros moment de solitude pour Johnny Depp [12:34] David Fincher retrouve Brad Pitt pour "World War Z 2" [11:44] Clash chez les Hallyday ? [11:03] Daphné Bürki débarque sur France 2 [10:36] Ron Howard à la rescousse de Han Solo [10:00] Faites le plein de séries cet été ! [16:50] Bébé Oscar de "SOS Fantômes 2" est mort [16:45] Le premier baiser de Mila Kunis... [16:07] Anthony LaPaglia, hacker "noir" [15:11] Emma Watson lance une chasse au livre à Paris
23 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 09 Juin 2017

L'humour au féminin, ça marche !

L'humour au féminin, ça marche !
DR
L'époque où les comiques du beau sexe étaient l'exception est bien lointaine. La preuve avec "Quand les femmes nous font rire", émission coprésentée par Chantal Ladesou, ce soir sur France 3.

Machiste, le petit monde des humoristes ? En tout cas, bien longtemps, on a pu le croire, tant la proportion des représentantes de la gent féminine dans cette profession était inférieure à celle de leurs homologues masculins. Il y avait bien Jacqueline Maillan (un modèle souvent cité par les humoristes actuelles) ou Sylvie Joly, mais elles étaient des exceptions dans un monde d’hommes. Désormais, la donne a changé et la liste des comiques du beau sexe qui figurent au menu du divertissement diffusé par France 3 en est la preuve : d’Anne Roumanoff à Michèle Laroque, en passant par Elisabeth Buffet, Sandrine Alexi, Mimie Mathy, Charlotte de Turckheim, Claudia Tagbo, Audrey Lamy ou encore Michèle Bernier, impossible d’être exhaustif.

Chantal Ladesou, qui coprésente l’émission avec Yves Lecocq, a d’ailleurs un avis bien tranché sur la question. « Je ne crois pas qu’il y ait un humour féminin et un humour masculin, confiait-elle en 2015, Il y a l’humour, et c’est tout. Une femme peut faire un camionneur avec sa part masculine et sa finesse. On ne doit pas mettre de cloisons. C’est vrai qu’à l’époque de “La classe”, les hommes étaient très entre eux. Ils faisaient des tournées ensemble et ne proposaient pas aux femmes de les accompagner. C’était comme ça et ils ne croyaient pas à l’humour féminin, alors que maintenant on est ex aequo. »

Les Belges en force

Cette période est heureusement abolie. Muriel Robin a été l’une des pionnières dès la fin des années 1980. Et à côté des noms que nous avons déjà cités, on a même assisté depuis quelques années à l’émergence de toute une nouvelle génération d’humoristes femmes qui cartonnent et apportent un vent de fraîcheur, à commencer par plusieurs de nos compatriotes comme Virginie Hocq ou Nawell Madani. Mais la reine de l’humour au féminin, c’est sans conteste Florence Foresti, qui fait salle comble partout où elle passe. Cependant, malgré son succès, elle estime qu’il y a encore des progrès à faire. « Pendant cent ans, les femmes étaient drôles… dans la cuisine. Certains hommes adorent rire avec une femme, d’autres n’aimeront jamais. Mon public est sans doute un peu plus féminin que masculin, mais je m’en fous. » Elle assume d’ailleurs pleinement faire des sketchs qui correspondent à la femme et mère de famille qu’elle est aujourd’hui. « Un spectacle de gonzesses ? Il y a bien des films de mecs ! On me demande souvent pourquoi je n’écris pas plus de sketchs sur les hommes. J’adorerais, mais je ne connais pas leurs blessures, leur pudeur, j’ignore comment ils se sentent dans leur corps, ce qu’ils ont sur le cœur et dans l’âme. Je ne joue pas un homme simplement parce que je n’en suis pas un. » Et c’est pour ça qu’on l’adore aussi.

Frédéric Seront

"Quand les femmes nous font rire" – 20h55 – France 3


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes