[20:58] Adieu Jerry Lewis [18:00] Alix Poisson : "Je suis mieux maintenant qu'à 25 ans" [17:29] Jessie T. Usher et Samuel L. Jackson dans "Shaft" [16:04] "Saw" : de film à attraction ! [14:17] Des nouveautés dans "Questions pour un Champion" [11:53] Anya Taylor-Joy dans le remake de "Nosferatu" ? [10:15] "The Voice Kids" : ça promet ! [17:30] Cécile de Ménibus a repris ses études [16:07] Glenn Close dans une comédie musicale ? [13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley
21 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 06 Mars 2017

"Pretty Woman" aurait dû avoir une fin tragique

DR
Comme le rapporte Page Six, le personnage de Julia Roberts était censé mourir d'une overdose dans la version initiale...

Dans le film "Pretty Woman", tourné en 1990, Julia Roberts interprète la prostituée Vivian Ward, qui tombe amoureuse d’Edward Lewis, un homme d’affaires incarné par Richard Gere, après avoir été engagée comme escort-girl pendant une semaine. À la fin, le personnage masculin réalise qu’il est amoureux de la jeune femme et change ses projets de voyage pour se rendre à son appartement.

L’histoire était toutefois supposée se finir bien plus mal selon l’ancien président de Walt Disney, Jeffrey Katzenberg, qui a révélé que les dirigeants de la compagnie avaient eu des difficultés à faire approuver le long-métrage en raison de sa version initiale, durant une conférence à New York. « Je ne peux pas vous dire combien de temps on a passé à débattre", a-t-il révélé, ainsi que le rapporte Page Six. "'Pretty Woman' était un film interdit aux plus jeunes qui parlait d’une prostituée sur Hollywood Boulevard. D’ailleurs, dans la version initiale - c’est assez glauque - je crois qu’elle meurt d’une overdose. »

Il a ensuite ajouté : « Alors convaincre (les directeurs) de le faire produire (le film) par Walt Disney Co, et les convaincre que c’est un conte de fée et un film de princesse, beaucoup avaient du mal à le concevoir. Mais, comme on dit, tout le monde connaît la suite. »

Roberts, qui était âgée de 21 ans à l'époque, était relativement peu connue et la comédie romantique l’a directement propulsée au rang de star. Son interprétation lui a même valu une nomination pour l’Oscar de la meilleure actrice. Gere, quant à lui, avait refusé plusieurs fois le rôle. Ce n’est après avoir rencontré sa co-star, après qu’un certain nombre d’actrices aient refusé le rôle, qu’il a décidé d’accepter.

Au cours de la célébration du 25e anniversaire de "Pretty Woman" dans l’émission américaine "Today, le comédien a rappelé à Julia une note qu’elle lui avait laissée lors de leur première rencontre, lui demandant d'accepter de jouer son partenaire à l'écran. La comédienne, quant à elle, révélait de son côté la fin prévue au moment où elle a lu le script : « Le personnage de Richard jetait mon personnage en dehors de la voiture, lui lançait des billets et partait. Et le générique démarrait ! »


© Cover Media


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes