[12:21] Claude Rich nous a quittés [11:35] Joseph Gordon-Levitt, papa pour la deuxième fois [11:31] La Belgique en fête, cocorico ! [10:01] "American Horror Story" : le thème dévoilé [09:00] La reine Mathilde en noir, jaune et rouge [21:11] Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, est décédé [15:49] Candice Accola dans "The Originals" [14:21] Harry Styles, sa nouvelle vie est au cinéma [13:28] Lena Dunham rejoint "American Horror Story" [12:28] Olivier De Benoist a des ancêtres belges
21 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 18 Mai 2017

Patrick Weber vous dévoile les secrets de sa barbe

Patrick Weber vous dévoile les secrets de sa barbe
© RTL
Le chroniqueur royal de RTL-TVI et Bel RTL vous dit tout sur sa barbe… Comme quoi les poils ne laissent pas indifférents…

Je vais être honnête, tout le monde n’est pas fan de la barbe. Personnellement, je reçois de nombreux messages à ce sujet (tiens, voilà un hipster royal !) mais au moins, je dois dire que, au moins, les poils font parler… Depuis que je me suis laissé pousser la barbe, j’ai découvert de nombreux passionnés qui ont remis à l’honneur le beau métier de barbier.  Des pros (souvent très sympas) qui adorent couper les cheveux et les poils en quatre. A travers l’Europe, au fil de mes reportages et de mes repérages, j’ai eu l’occasion de découvrir pas mal de barber shops à travers l’Europe (c’est comme ça qu’on les appelle pour faire branché). De Bruxelles à Rome, j’avais envie de partager tous mes bons filons avec vous.

A Bruxelles, je suis fidèle à Bayer Bayer (rue Joseph Stevens 35). A deux pas du Sablon, c’est un lieu convivial et cool qui possède aussi un superbe département boutique (rasoirs, cire à moustache, produits de soin, peignes etc). Difficile de ne pas craquer pour tous les objets qu’on y trouve. C’est plein d’idées cadeaux pour tous les hommes à poils.

A Amsterdam, j’ai découvert Le Barber Shop (Elandsgracht 80c). L’adresse mérite assurément le détour. Un coiffeur qui a longtemps travaillé dans le domaine de la mode et son ami barbier sculptent le poil comme de véritables artistes.

A Rome, j’ai une grande préférence pour Riccardo a Testaccio (Via Mastro Giorgio 13). C’est bien simple, c’est le meilleur barbier de la ville éternelle. Comme un artisan, il taille la barbe dans son salon vintage qui est devenu un must du genre.

Paris est un peu devenu "the place to be" pour les amateurs de barbes bien taillées. Allez, je vous donne quelques conseils rasés de près. L’adresse la plus hype et la plus chic est La Barbière de Paris (7 rue Bertin Poirée) qui est devenue un mythe international en matière de rasage. Elle a même inventé les extensions de barbe et défilé pour les plus grands créateurs ! Le plus alternatif est Fabian de Barber Ink (64 boulevard Diderot) que j’ai découvert dans une émission d’Evelyne Thomas consacrée aux barbus. Il a conçu un barber et tatoo-shop mais attention si vous voulez prendre rendez-vous, il est souvent sur les routes pour des conventions de tatouage. Rayon grands classiques, je vous indique Les Mauvais Garçons (60 rue Oberkampf) et pour les amateurs de rasoir et de style, je ne peux que vous conseiller La Shaperie (Bon Marché 24 rue de Sèvres) qui possède plusieurs adresses dont l’une, lovée dans l’incontournable magasin Bon Marché de la Rive Gauche.

Alors, le poil est-il (encore) branché ?
Certains annoncent déjà la mort de la barbe, mais au moins a-t-elle permis de remettre à l’honneur une profession longtemps oubliée. Et je peux vous assurer que le fait de passer quelques minutes sous la serviette parfumée et tiède d’un bon barbier est un excellent remède contre le stress.

Patrick Weber


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes