[17:07] TPMP : quelle sanction pour Cyril Hanouna ? [16:50] Cote de Pablo : tout ou rien [15:55] Bientôt de la pub dans les J.T. [15:11] Un tattoo en hommage à ses frères [14:17] Elie Semoun : "La bêtise n'a pas gagné !" [13:28] Carnet rose chez TF1 [13:00] Wonder Woman de retour en 2019 [12:29] Philippe Ambrosini : "On me trouve un air strauss-kahnien" [11:30] Le pari fou de Luc Besson fait un flop aux USA [10:38] "Cars 3" toujours dans la course !
27 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 07 Décembre 2016

Deux grosses pertes dans "NCIS : Nouvelle-Orléans"

Deux grosses pertes dans
DR
Sans son créateur, Gary Glasberg, et l'actrice Zoe McLellan, la deuxième fiction dérivée de "NCIS" commence à moins bien marcher…

Au début de la deuxième saison de "NCIS : Nouvelle-Orléans", qui démarre ce mercredi sur RTL-TVI, nos héros sont à la recherche d’un missile et Pride (Scott Bakula) doit infiltrer une milice antigouvernementale. Aux Etats-Unis, c’est le 20 septembre que la troisième saison a commencé et, moins de huit jours plus tard, la série perdait son créateur, Gary Glasberg, décédé dans son sommeil à 50 ans. Une nouvelle qui a eu l’effet d’un séisme. La carrière de ce grand professionnel de la télé, à l’origine auteur de bandes dessinées, avait démarré, il y a près de 20 ans, quand il s’était mis à vendre ses histoires à divers studios, parmi lesquels Warner Bros., Disney, Nickelodeon, Fox et Hanna-Barbera. Il travailla ensuite comme auteur dans des séries aussi populaires que "Mentalist" et "Bones". Et en 2009, il entrait dans l’univers de "NCIS : Enquêtes spéciales", d’abord comme scénariste et producteur exécutif, puis comme showrunner, c’est-à-dire auteur en chef de la série, responsable de sa cohérence et son gestionnaire au quotidien. En 2014, enfin, c’est lui qui eut l’idée d’une série dérivée qui se passerait à La Nouvelle-Orléans. « L’énergie de cette ville, on ne la sent que lorsqu’on est sur place", avait-il déclaré, "J’essaie d’écrire les scripts en Californie, à 5000 km donc, mais tout ne se met vraiment en place, les personnages et leur environnement, qu’une fois que je suis ici. » Mimi Schmir, son épouse, et leurs fils, Dash et Eli, sont anéantis par le chagrin.

Une relation étrange

Au moment de sa mort, Glasberg s’occupait de la 14e saison de "NCIS : Enquêtes spéciales" et de la 3e de "NCIS : Nouvelle-Orléans". Dans celle-ci, il y a une autre "perte" à déplorer, celle de Meredith "Merri" Brody, qu’incarnait la douce Zoe McLellan. L’actrice de 42 ans, qui avait déménagé dans la plus grosse ville de Louisiane, a dû quitter la fiction "parce que l’histoire l’imposait". Son personnage entretenait une relation avec un agent de la sécurité intérieure, ce qui compromettait sa position d’agent spécial et l’équilibre de son équipe. On imagine que cette sortie n’était pas voulue par l’intéressée, qui fut mariée au comédien belge Jean-Pierre Gillain, avec qui elle a eu un petit Sebastian, il y a trois ans. Sans que cela soit clairement annoncé, elle a été remplacée par la New-Yorkaise Vanessa Ferlito, 35 ans, qui vient donc d’arriver dans le rôle de Tammy Gregorio.

Ce changement a-t-il un impact sur le succès de la série ? On ne peut pas l’affirmer. Mais ce qui est sûr, c’est qu’aux Etats-Unis, elle est en chute libre depuis plusieurs semaines. Après des débuts suivis par plus de 15 millions de personnes, son audience s’était stabilisée autour des 12 millions de fans. Ils sont désormais moins de 10 millions à regarder la saison 3, qui passe le mardi à 22h sur CBS, soit une heure après son horaire d’origine. Ça ne joue pas non plus en sa faveur. Aujourd’hui, il se murmure que cette production ne reviendra pas en quatrième saison.

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


"NCIS : Nouvelle-Orléans" – 20h20 – RTL-TVI


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes