[17:10] Will Smith dans le jury de Cannes [15:58] "La La Land" en concert ! [15:21] "The Voice Belgique" : ce qu'on retient de la cuvée 2017 [14:20] Bientôt le retour de Mr Bean ? [13:28] Déjà nostalgique de Barack [12:30] Rihanna et Lupita Nyong'o, bientôt au cinéma ? [11:25] Ces "Top Chef" qui n'ont pas quitté la télé [10:37] Une histoire rocambolesque [09:38] Elton John hospitalisé en soins intensifs [08:04] Jesse Williams divorce
26 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 08 Mars 2017

"Nadia", un téléfilm touchant sur un thème bien réel

© France 2
France 2 pointe ce soir un sujet de société méconnu et pourtant bien réel en cette période de crise : le surendettement.

La réalisatrice Léa Fazer s’empare de la thématique dans "Nadia", une fiction menée de main de maître par Barbara Schulz, visage que l’on a pu voir dans la saga "Le mystère du lac", en 2015.

"Nadia", c’est l’histoire de plus de 200.000 personnes surendettées en France. Des personnes généralement vulnérables, happées dans une spirale infernale. Un phénomène qui trouve souvent ses racines dans un mal-être consumériste.

Dans cette histoire, il est question d’une mère célibataire prise au piège par sa condition modeste et l’embarras que lui cause le regard des autres. Quand son fils Noé (Thomas Doret) est accepté au prestigieux lycée Henri-IV, elle prend conscience du fossé socioculturel qui le sépare, lui, le petit gars de banlieue parisienne, du reste des élèves. Nadia va alors tout faire pour que Noé n’ait pas honte devant ses copains. Chaussures et vêtements de marque, ordinateur et téléphone dernier cri, elle se lance dans une course à la consommation qui la pousse à emprunter toujours plus aux banques et autres organismes de crédit.

Un scénario tristement vécu par des milliers de ménages. Il faut savoir que le surendettement arrive rarement du jour au lendemain. Lentement, sournoisement, le glissement s’opère. La descente aux enfers s’installe tout au long du film.

Voilà un récit touchant et qui met en lumière un thème rarement traité à la télévision. Arié Elmaleh, le frère de l’humoriste Gad Elmaleh, complète le casting.

F.S.


"Nadia" – 20h55 – France 2


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes