[13:28] De "Koh-Lanta" à "Ninja Warrior", il n'y a qu'un pas ! [12:26] Hugh Jackman dans la peau Gary Hart [11:52] "Les feux de l'amour" s'embrasent sur TF1 [11:23] L'histoire de Flavie Flament sur petit écran [10:44] Jeanfi Janssens : "Je joue dans le prochain Dany Boon" [10:27] 3 raisons de voyager avec Walter Mitty [09:41] La Reine Margot : mythe ou réalité ? [17:03] Un travail passionnant et oppressant [16:32] Michael Nyqvist n'est plus [16:16] « “C'est mon choix”, c'est truqué ! »
29 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

People | 09 Avril 2016

Les confidences de Nabilla

Les confidences de Nabilla
© TF1
Sa notoriété, la prison, son avenir, ... La starlette fait son retour dans les médias cette semaine pour parler de son autobiographie.

C’est avec beaucoup d’émotion que Nabilla Benattia s’est livrée à nos confrères du magazine de TF1 "Sept à Huit" cette semaine, pour promouvoir son autobiographie baptisée "Trop vite". Dans un extrait de l’émission qui sera diffusée demain soir, alors que le journaliste lui demande si la jeune femme répond si elle pense mérité sa célébrité, la jeune femme répond : "Peut-être pas... en tout cas elle m’est tombé dessus, et voilà, j’ai dû faire avec." Elle précise tout de même ne pas se sentir usurpatrice de cette notoriété, qu’elle désirait d’ailleurs. "C’est quelque chose que j’ai voulu et j’ai travaillé pour. Je me mettais en scène, j’essayais de faire rire les gens un maximum" déclare-t-elle avant d’ajouter avec beaucoup de lucidité, "Je n'avais pas non plus 10 000 qualités. Je ne suis pas une artiste. (...) Donc j'ai essayé de faire avec les moyens du bord et ma personnalité atypique."

L’ex-ange de la téléréalité s’est également confiée à "Télé Loisirs" lors d’une interview publiée ce matin. La starlette y revient pour la première fois sur le drame qu’elle a vécu suite à l’agression qu’elle a commise à l’encontre de son petit ami, Thomas Vergara, en août 2014. "C’est vrai qu’avec Thomas on s’engueulait parfois, on a souvent cassé des téléphones en les faisant voltiger dans la pièce. Là, c’est parti en live" raconte-t-elle, "J’ai pris peur mais je ne voulais pas lui faire du mal, c’est arrivé très vite. Après, il perdait beaucoup de sang, il ne voulait même pas que j’appelle les secours pour que nous n’ayons pas d’emmerdes justement. Si je l’avais écouté, sans doute serait-il mort". Celle qui doit encore être jugée pour cette affaire le 19 mai prochain, annonce également avoir compris sa leçon : "J’ai passé presque deux mois en prison et cela m’a changée. (...) J’ai aussi partagé la cellule d’une Indienne qui prétendait n’avoir rien fait de grave. En sortant, j’ai tapé son nom sur Google : elle avait tué son mari et la maîtresse de ce dernier. Quand même..." Même si elle n’en a pas gardé que des mauvais souvenirs : "C’est vrai que dans mon malheur j’ai eu de la chance, car j’ai connu des filles sympas, je me suis tapé des barres avec elles."

L’autobiographie de Nabilla sortira en librairies le 14 avril prochain, d’ici-là la bimbo se livrera certainement dans d’autres médias. Qui sait, elle pourrait même faire son retour dans "Touche pas mon poste", où elle officiait en tant que chroniqueuse avant le scandale...

F.Gh.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes