[12:52] Helen Mirren attendue à Monte-Carlo [12:25] Anorexie, dépression, faux seins : Natasha St-Pier se raconte ! [11:45] Vanessa Burggraf, la mal-aimée de "On n'est pas couché" [11:10] "Elementary" : Holmes et Watson bientôt amants ? [10:43] "Chicago Police Department" : Sophia Bush quitte le casting [09:58] Michel Sardou tire sa révérence [18:05] Ariana Grande annule ses prochains concerts [16:30] La fin de "Money Drop" ? [14:42] Les Muppets : une grenouille de 62 ans [13:40] Diane Kruger dénonce la discrimination à Hollywood
26 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 11 Mai 2017

"Munch", le pari risqué de TF1

© TF1
C'est le retour de Munch ce soir, incarné par la talentueuse Isabelle Nanty. Et la voilà cette fois-ci face à un véritable casse-tête...

... Un jeune homme, âgé d’une trentaine d’années, avoue le crime de sa petite amie. Le criminel va se retrouver au tribunal devant Hubert Bellanger, interprété par Lucien Jean-Baptiste. « C’est l’avocat associé de Munch », nous déclare-t-il. Et il ajoute : « Il entretient une relation fraternelle avec elle, il y a beaucoup d’amour entre eux. En interprétant un gay dans cette série, mon souhait était de faire passer un message. J’avais envie de casser le cliché de l’individu très efféminé et extravagant. Ainsi, mon personnage est inscrit dans un quotidien on ne peut plus normal. Il fait partie d’une société qui progresse et évolue positivement sur la question de l’homosexualité. »

L’acteur précise également que TF1 prend quelques risques avec cette série : « Elle met en avant des sujets comme la transsexualité ou l’homosexualité. Ce sont des thèmes qui me sont chers et qui sont traités avec beaucoup d’humilité. À travers la réalisation de mes comédies, je ne souhaite pas parler du racisme uniquement, mais plus largement de la question des différences. On peut être noir et ne pas être enfermé dans les clichés de sans-papiers. Je veux casser les codes et exprimer mon credo : la différence ne doit pas créer l’inégalité des chances. »

Il garde un excellent souvenir du tournage de "Munch" : « J’ai rencontré de nouveaux acteurs et j’ai eu l’opportunité de jouer avec Aurélien Wiik et Tom Villa que je connaissais déjà. Nous sommes rapidement devenus une petite famille, réunis autour d’Isabelle Nanty. Au cinéma, j’ai l’habitude de réaliser et de jouer dans mes films. C’est un exercice très difficile et complètement schizophrénique. Dans "Munch", je me concentre sur mon rôle d’acteur et ma seule responsabilité est de raconter une histoire. Je vis donc un moment de rêve. »

F.S.

"Munch" - 20h30 - la Une


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes