[16:04] Kurt Cobain aurait 50 ans aujourd'hui [15:30] Michel Leeb : "Aujourd'hui, on a peur de tout" [14:09] Jean-Jacques Rausin réalise son rêve de gosse [13:05] André Torrent : une carrière complète à RTL [12:03] Carton d'audience pour GuiHome [11:22] Jérémy (ADLP) est décédé [11:12] Angelina Jolie et Cristiano Ronaldo : action ! [10:33] Nous avons vu "Big Little Lies" [09:45] "La La Land" bientôt au théâtre ? [08:46] Le biopic télé de Britney Spears ? Bof, bof...
21 / 02 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 09 Décembre 2016

Monica Raymund : star de "Chicago Fire" et citoyenne engagée

Monica Raymund : star de
© NBC Studios
L'actrice qui dénonçait déjà les persécutions envers la communauté queer lors de son coming out, a plus récemment trouvé un moyen insolite de protester contre Donald Trump...

C’est l’atout charme de la série depuis cinq saisons : celle qui incarne Gabriela Dawson dans « Chicago Fire » doit sa beauté au mariage mixte de ses parents, avec un père d’origine allemande et une maman dominicaine. Avant d’enfiler sa combinaison de pompier, Monica Raymund, tout juste 30 ans, s’était déjà fait remarquer dans d’autres séries à succès, comme « Lie To Me » ou « The Good Wife ». Sincère, elle a, un soir de février 2014, annoncé sur Twitter « être fière d’être bisexuelle », avant de divorcer de son mari, Neil Patrick Stewart, quelques mois plus tard et de se mettre en couple avec une femme. Un coming out engagé pour dénoncer les persécutions qui touchent encore la communauté gay.

Mais le libre choix de son orientation sexuelle n’est pas le seul combat de l’actrice, qui s’est clairement prononcée pour le camp des « anti-Trump » lors de la campagne électorale, assénant, à coup de tweets assassins, ses quatre vérités au futur président des États-Unis. Et lorsque Donald Trump a été élu, on ne s’est donc pas étonnés de la voir manifester sa déception sur les réseaux sociaux. Mais la Miss n’est pas une idiote, et pour aller plus loin dans le débat, elle a décidé de se poster devant la Trump Tower et de proposer aux partisans du président de venir discuter politique avec elle. « Mon objectif, c’est de rappeler aux gens qu’on peut s’entendre avec des formes d’expression non violentes, que la haine et la bigoterie sont des non-sens », a-t-elle expliqué. Sur deux chaises pliantes (une pour elle, l’autre pour un invité), elle a ainsi discuté tout un week-end sur des sujets qui divisent : l’avortement, la migration… Un acte citoyen.



J.C.


Chicago Fire - 20 h 30 – RTL-TVI

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes