[16:51] Une rentrée hot pour RTL-TVI [16:15] Valérie Damidot, le nouveau visage de RTL-TVI [13:50] TPMP, ce sera sans Cauet ! [13:33] Robert De Niro remercie Netflix [11:28] Ryan Eggold se la joue solo [11:23] "Nouvelle Star" sur RTL-TVI [09:56] AB4 devient ABXPLORE [09:18] DALS : Lenni-Kim au casting ! [17:03] Une série futuriste qui fait peur [16:00] Russell Crowe réalisateur
22 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 20 Mai 2017

M. Pokora, l'arme secrète de "The Voice"

M. Pokora, l'arme secrète de
© TF1
Confortablement installé dans son fauteuil rouge, M. Pokora s'est attiré le plébiscite du public de TF 1 en devenant l'un de ses coachs préférés.

Spontanés, survoltés, sensibles, les coachs ont un point en commun : leur bienveillance. Et le nouveau venu n’en démord pas. En débarquant dans l’émission, M. Pokora s’est senti observé par Florent Pagny et Mika. « C’est une réaction tout à fait naturelle, on ne se connaissait pas véritablement avant “The Voice”. Très vite, ils ont compris que j’étais moi-même et que je ne m’inventais pas un rôle », nous chuchote-t-il. Assez second degré et toujours prêt à rire, le feeling est rapidement passé entre eux. Avec Zazie, le rapport était différent, puisque Matt la côtoie depuis plusieurs années dans l’équipe des Enfoirés.

Il apporte de la fraîcheur

Renouveler le quatuor de coachs est assurément une logique stratégique dans « The Voice ». L’essentiel est d’assurer à la fois une alchimie et une complémentarité entre eux. Chaque fois, il faut raconter une histoire nouvelle. « La saison dernière, nous avons vécu une année extraordinaire, avec une très bonne ambiance aussi bien à l’écran qu’en coulisse. En revanche, on doit éviter la répétition et la lassitude », nous explique Vincent Panozzo, le producteur du programme. « Pour cette édition, la rencontre artistique et humaine entre Matt et les trois coachs est intéressante à suivre car ils ne se connaissaient pas tellement. » Atout de ce casting : chacun porte un regard artistique différent, ce qui permet de ne pas marcher sur les plates-bandes des autres. « Cette situation laisse naturellement une large possibilité à tous les artistes qui se présentent de choisir l’univers qu’ils privilégient », confirme Matt.

Et aux détracteurs qui tenteraient de dire que le nouveau juré n’a pas « une grande voix », et donc pas sa place à « The Voice », ce dernier leur répond du tac au tac : « Ëtre chanteur ne se limite pas à interpréter les titres de Pavarotti. Ëtre coach dans “The Voice”, c’est partager une sensibilité, une proposition artistique, et avoir suffisamment de bagages pour orienter les concurrents, les aider, les accompagner psychologiquement et mentalement. Je suis capable de chanter sur plein de registres différents, même si je suis évidemment plus à l’aise dans la musique pop et urbaine. »

Il est déjà passé par là

Proximité et bienveillance sont les maîtres-mots qui caractérisent la relation qu’entretient M. Pokora avec ses poulains. Venant du sillage de « Popstars », un télé-crochet première génération qui l’a révélé au grand public en 2003 sur M6 avec son groupe Linkup, M. Pokora creuse aujourd’hui son sillon, de l’autre côté du miroir, et prouve à toute une nouvelle génération de talents qu’une émission musicale populaire et qualitative permet de changer potentiellement la vie de certains artistes. « J’ai été très impressionné par la maturité des chanteurs et leur capacité à se confronter aux épreuves de “The Voice” », explique-t-il. « Il est hallucinant de voir à quel point la plupart sont déjà prêts à évoluer sur le devant de la scène. J’ai parfois l’impression qu’ils avaient une grande expérience des plateaux télé en adoptant une très bonne attitude. »

Cette 6e saison sur TF1 remplit en tout cas toutes ses promesses, avec des signatures vocales totalement originales et encore jamais entendues. M. Pokora reconnaît toutefois avoir eu plus de difficultés à commenter les prestations des enfants dans « The Voice Kids ». « Gérer la sensibilité des plus jeunes est plus délicat qu’avec les adultes. On doit beaucoup plus cogiter et arrondir les angles. » Au final, la seule appréhension de Matt était de savoir quelle place il allait pouvoir trouver entre ses trois autres camarades. Car, avec la centaine de talents qui défilent chaque année dans « The Voice », il faut pouvoir rebondir, juger, conseiller les prestations scéniques et vocales.

Maxime Guény

Lisez l'intégralité de ce dossier dans votre Ciné-Télé-Revue.

Retrouvez les talents de "The Voice" en concert à Forest National le 29/06 et M.Pokora le 14/10



imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes