[15:35] Michel Sardou : "Ma grande envie est de remercier le public" [14:38] Gérard Louvin : "Hanouna doit se calmer" [13:43] Shy'm : la reconversion [12:15] "Wonder Woman" : le plus lucratif film dû à une femme [11:30] La tournée "The Voice" annulée ! [10:58] Daniel Day-Lewis : un couturier en devenir [10:17] Kevin De Bruyne, un homme comblé ! [09:24] Pas de "Secret Story" pour Julie Taton [16:35] Brad Pitt, véritable bourreau des coeurs ? [15:42] "Scènes de ménages" : Marion et Cédric s'en vont
27 / 06 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 07 Janvier 2017

Martin Scorsese abandonne son biopic sur Sinatra

Martin Scorsese abandonne son biopic sur Sinatra
© Reporters
Suite à plusieurs désaccords avec les héritiers du chanteur, il semblerait que le projet du cinéaste soit tombé à l'eau. On vous explique pourquoi...

Martin Scorsese travaillait depuis longtemps sur un biopic consacré à Frank Sinatra, mais son plan est finalement tombé à l’eau. Les objections des héritiers de l’icône ont eu raison du projet. « Nous ne pouvons pas le faire" a-t-il dit au "Toronto Sun", "C’est finalement terminé. (Les héritiers) ne donneront pas leur accord. Rouvrez le dossier et je suis partant ! »

Si Martin Scorsese reste ouvert à réaliser ce biopic malgré tout, c’est sans aucun doute parce qu’il avait déjà bien avancé sur le casting. Il voulait Al Pacino dans le rôle de Ol’ Blue Eyes et Robert De Niro dans celui de Dean Martin. Leonardo DiCaprio a également été lié au projet. Le scénariste Phil Alden Robinson travaillait sur le script.

En 2009, Tina Sinatra, la fille du crooner de légende, avait signé pour être productrice exécutrice du biopic consacré à son père. Elle n’aurait pas aimé le script qui ne faisait pas l’impasse sur son côté sombre, notamment ses liens avec la mafia dans les années 60. « Marty veut que ça soit dur et montrer la violence, les agressions sexuelles, le Frank buveur d’alcool, mais Tina veut montrer un côté plus doux de son père et se concentrer sur la musique », a confié une source au "New York Post", qui a ajouté : « Les années 60 était une période très légère pour Frank – il a eu des relations sexuelles avec plusieurs bimbos et il a cimenté son statut de Rat Pack. C’est vraiment la clé de sa mythologie. Tina veut vraiment qu’un Frank aseptisé soit montré et que ça ne soit pas négatif ».

© Cover Media

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes