[20:36] Jean-Marc Thibault s'en est allé à 93 ans [20:14] Cannes 2017 : Nicole Kidman, Diane Kruger, et Joaquin Phoenix récompensés [18:28] 3 raisons de speeder avec "Les infiltrés" [15:30] Caroline Fontenoy : "J'espère que l'émission suscitera des vocations” [13:27] Vent de belgitude à "Versailles" [09:20] Quand "La La Land" prend vie au Hollywood Bowl… [18:11] Marie-Christine Barrault : "On ne me fait jouer que des monstres" [17:20] "Red Nose Day Actually" : un personnage en plus pour les USA [14:23] "Tandem" : des ex forcés de bosser ensemble [13:27] Ariana Grande annonce un concert en hommage aux victimes
29 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 13 Novembre 2016

Marion Cotillard a coaché Brad Pitt

Marion Cotillard a coaché Brad Pitt
© Paramount Pictures
Sur le tournage d'"Alliés", l'actrice a aidé son partenaire à parfaire son accent français, mais elle ne lui a pas fait de cadeau...

Marion Cotillard a été dure avec son partenaire à l’écran, Brad Pitt. Il travaillait son accent français pour leur nouveau film, "Alliés", et elle a refusé de le féliciter tant qu’il s’exprimait mal. L’actrice sait à quel point il est difficile de maîtriser une langue étrangère et de camoufler son accent pour un rôle : c’est ce que Michael Mann lui a demandé de faire pour "Public Enemies", et elle a donc décidé d’aider son nouveau partanire à l'écran, qui a passé de nombreuses années en France, en devenant sa critique la plus sévère.

"C’est dur, quand on commence tard dans la vie, d’apprendre une langue à laquelle on n’est pas habitué" a-t-elle déclaré à "Wenn", "Mais ce n’est pas trop tard, quand on déménage en Angleterre ou en Amérique et qu’on est en immersion totale. Quand j’ai commencé l’anglais, j’avais 10 ou 11 ans, mais quand j’ai fait 'Public Enemy', Michael Mann voulait que j’efface complètement mon accent français, ce qui n’est pas vraiment possible en si peu de temps. J’ai travaillé six mois chaque jour, en gros, à travailler sur un son — le 'R', le 'L'. J’ai passé des heures face à mon miroir à crier, à rééduquer ma mâchoire, ma langue et mes dents, et tout mon visage. C’est une somme de travail complètement dingue. Brad a fait un travail énorme, parce que je sais ce que c’est de passer des sons français aux sons anglais, et c’est pareil dans l’autre sens. C’est super technique et super difficile. Il était déterminé à faire de son mieux. C’était vraiment impressionnant. Donc je l’ai aidé en étant dure. J’étais très honnête avec lui. Mais en même temps, je voulais vraiment le soutenir."

Et les talents linguistiques de l'ex d'Angelina Jolie ne sont pas la seule chose à avoir impressionné l’actrice française et le réalisateur, Robert Zemeckis sur le tournage de ce film de deuxième guerre mondiale. "Brad est clairement un acteur romantique de premier plan" a assuré le cinéaste, "C’est un leader, c’est un acteur d’action, mais ce dont je suis le plus fier à propos de Brad sur ce film, c’est sa capacité à exprimer l’angoisse du personnage et la douleur émotionnelle qu’il traverse. Je ne me souviens pas d’un rôle que Brad a joué où il mobilise ce qu’il mobilise dans ce film."

© Cover Media

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes