[20:58] Adieu Jerry Lewis [18:00] Alix Poisson : "Je suis mieux maintenant qu'à 25 ans" [17:29] Jessie T. Usher et Samuel L. Jackson dans "Shaft" [16:04] "Saw" : de film à attraction ! [14:17] Des nouveautés dans "Questions pour un Champion" [11:53] Anya Taylor-Joy dans le remake de "Nosferatu" ? [10:15] "The Voice Kids" : ça promet ! [17:30] Cécile de Ménibus a repris ses études [16:07] Glenn Close dans une comédie musicale ? [13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley
21 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 18 Juin 2017

Le Splendid de trop ?

Le Splendid de trop ?
© D.R.
À sa sortie en 2006, "Les bronzés 3" s'était fait descendre en flèche. Dix ans après, avec le recul, cette suite très attendue était-elle si mauvaise que ça ?...

Depuis dix ans déjà, à chaque nouvelle diffusion, c’est la même question que se posent tous les nombreux fans de deux premiers "Bronzés" : ce troisième épisode, "Amis pour la vie", qui avait été réclamé à cor et à cri à l’équipe du Splendid durant vingt ans, n’était-il pas finalement le film de trop ? Succès colossal au box-office (plus de 10 millions de spectateurs en France), la comédie des retrouvailles a été à l’époque éreintée aussi bien par la critique que par le public, qui n’en parlait pratiquement que pour la descendre en flammes. Comme si, par comparaison, "Les Bronzés" et "Les Bronzés font du ski" étaient des chefs-d’œuvre, ce que n’ont jamais prétendu ni Christian Clavier, Thierry Lhermitte, Josiane Balasko, Marie-Anne Chazel et les autres.

Avec le recul, certains des acteurs ont admis que le scénario de ce troisième épisode avait été écrit trop vite. Chacun ayant des agendas de ministres, se réunir pour donner corps aux idées et laisser mûrir les dialogues est sans doute ce qui a le plus manqué à cette suite. Pourtant, Michel Blanc, par exemple, a aussi confié qu’il l’avait revu par hasard à la télé et l’avait trouvé somme toute assez drôle. Et au fond, le miroir cruel qu’ils tendent de la société de consommation contemporaine, avide de luxe, arriviste, nombriliste, égoïste, intolérante (Jugnot qui manque de mourir d’apoplexie en découvrant que son fils est homo), n’est pas moins bien réfléchissant. Mais pour ce qui est d’un quatrième épisode, il y a peu d’espoir que nos larrons remettent le couvert. A moins de réussir à les enfermer dans une même pièce durant quatre mois !

J.-J.L.


"Les Bronzés 3" – 21h15 – TF1


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes