[15:09] Dans la fratrie de... Benjamin Deceuninck [14:07] "Les Tuche 3" : les premières images ! [13:34] Ingrid Franssen de Bel RTL à Nostalgie [13:12] Un film comme un tonneau vide impossible à arrêter [12:40] Agathe Lecaron rejoint "Les Grosses Têtes" [11:36] Gérard Miller : "Le destin de Lady Di ressemble à celui de Grace Kelly" [11:09] "Stranger Things" s'arrêtera après 4 saisons [10:20] Et l'acteur le mieux payé en 2017, est... [08:47] Julie Denayer à l'investigation [16:51] Une rentrée hot pour RTL-TVI
23 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Blog | 08 Août 2017

Lea Michele nous parle de la fin de "Scream Queens"

Lea Michele nous parle de la fin de
DR
La brune a déjà retrouvé du travail dans une sitcom de la chaîne ABC. Nous l'avons interviewée à Los Angeles!

Ce dimanche 6 août au Beverly Hilton de Los Angeles, Disney Media Distribution présentait à la presse quelques nouvelles séries de la chaîne ABC en présence de leurs acteurs, ainsi, notamment, la sitcom "The Mayor" ("Le maire"), qui débarquera sur les petits écrans américains le 3 octobre. Il s'agit de l'histoire d'un jeune rappeur, Courtney Rose (Brandon Micheal Hall), qui devient malgré lui maire de sa petite ville de Californie. Heureusement, pour endosser cette fonction aussi inédite qu'écrasante, il va compter non seulement sur le soutien de sa maman Dina (Yvette Nicole Brown), mais sur ses amis dont la charmante et énergique Valentina Barella. Cette dernière est incarnée, ô surprise, par Lea Michele, qui n'a donc pas tardé à retrouver du boulot après l'arrêt de "Scream Queens" (diffusé en Belgique sur Plug RTL). L'actrice et chanteuse originaire du Bronx, révélée par le rôle de Rachel dans "Glee" et qui soufflera 31 bougies ce 29 août, a répondu à nos questions dans le cadre de ce retour.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'entre la fin de "Scream Queens" et votre entrée dans "The Mayor", vous n'êtes pas restée longtemps inactive...
Je vais vous dire... Quand je ne travaille pas, je ne sais pas quoi faire... Donc je suis très heureuse d'être passée, jusqu'ici, d'une série à l'autre. Après avoir joué dans des fictions d'une heure (l'épisode, ndlr) pendant dix ans, j'étais curieuse de voir comment ça se passe pour une série d'humour de trente minutes. Pour l'instant, je peux vous dire que ça ne signifie pas qu'il y a moins de boulot!

Vous attendiez-vous à ce que "Scream Queens" soit supprimé aussi sèchement après deux saisons ?
Vous savez, je pense que personne ne voulait que 'Scream Queens' s'arrête. Mes copines actrices et moi-même, on adorait ça et on formait une vraie famille. Quant à Ryan (Murphy, le créateur de la série, ndlr), il bouillonne tellement d'idées qu'il va continuer à concevoir des histoires pour la télé pendant de longues années encore. Avec 'Scream Queens', on a vraiment fait deux saisons incroyables, et je crois sincèrement que la première deviendra culte. Dans dix ans, ce sera un classique!

Vous êtes particulièrement fan de fictions d'horreur, n'est-ce pas?
Absolument, c'est ma grande obsession, je ne regarde que ça! Donc imaginez mon plaisir quand je tourne une série de ce genre... Cela étant, c'est meilleur pour moi de regarder un film d'horreur que d'en faire un. Devant l'écran, je crie tellement que je réveille et chauffe ma voix de chanteuse. (Rires.)

Justement, où en êtes-vous avec la musique? Votre 2e album "Places" est sorti il y a quelques mois...
Oui, et j'en suis super fière. Cet été, j'ai fait une petite tournée pour le promouvoir, et quand on aura fini la première saison de 'The Mayor', j'en referais une. Probablement l'été prochain. Je vais aussi me produire en octobre au Elsie Fest de New York avec Darren Criss (qui jouait Blaine dans 'Glee', ndlr). On va chanter tous les classiques de Broadway, je suis très excitée.

"The Mayor" est aussi musical, mais on ne vous a pas demandé de chanter pour ça...
Non, parce que c'est du rap qu'on entend dans la série, et je ne suis pas une rappeuse. Je ne suis pas arrivée en disant 'oh mais ça aussi, je peux le faire!' (rires). Je suis en retrait à ce niveau-là et c'est très bien comme ça. Faire un break par rapport au chant et ne me concentrer que sur la comédie, je suis aussi demandeuse. J'ai très envie de retrouver mes racines de comédienne, le jeu, et l'humour, sont ma première passion. J'ai grandi en regardant Tina Fey et Amy Poehler dans 'Saturday Night Live', et elles étaient mes idoles. Dans 'The Mayor', il y a clairement moins d'artifices, pas de chorégraphies comme dans 'Glee' et même 'Scream Queens', ce qui me permet de me montrer, moi. Je me sens un peu plus vulnérable sur ce plateau, en même temps, je n'avais joué un personnage aussi proche de moi.

"The Mayor" évolue dans le monde de la politique et de la loi. Le connaissez-vous un peu?
J'ai voulu devenir avocate, à une époque, mais mes parents ont refusé. Ils m'ont dit 'tu es une chanteuse, c'est ton truc, point à la ligne!' (Rires.)

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes