[18:11] Marie-Christine Barrault : "On ne me fait jouer que des monstres" [17:20] "Red Nose Day Actually" : un personnage en plus pour les USA [14:23] "Tandem" : des ex forcés de bosser ensemble [13:27] Ariana Grande annonce un concert en hommage aux victimes [11:54] ONPC : Yann Moix annonce sa dernière saison [10:28] "Koh-Lanta" : une élimination inattendue [16:41] La fête des voisins, à l'écran aussi ! [16:35] Françoise et Catherine Laborde : troubles sur Twitter [15:55] L'amant de Sue Ellen est mort ! [15:47] "Valerian" : une bande-annonce finale explosive
28 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 11 Décembre 2016

Trailer sombre pour "La Planète des singes : Suprématie"

Trailer sombre pour
© 20th Century Fox
César se prépare pour le dernier face à face entre les singes et les hommes dans la bande-annonce du troisième volet de la saga, dévoilé ce week-end. Voyez plutôt...

Le chemin à parcourir est tout aussi important que la destination ! C’est ce que Fox est parvenu à démontrer avec ce reboot de la saga adaptée du roman de Pierre Boulle, "La Planète des singes", lancé en 2011. Portée par Andy Serkis, époustouflant en motion capture dans le rôle du chimpanzé César, la franchise reprendra du service l’été prochain avec la sortie de "La Planète des singes : Suprématie".

Dans la première bande-annonce de ce troisième volet, on découvre que malgré les efforts de César, la guerre est bel et bien déclarée entre les humains et les primates, et comme le précise le synopsis du film, le conflit déterminera l’espèce qui contrôlera la planète. Dans cette lutte, les singes devront par ailleurs affronter un sanguinaire colonel, interprété par Woody Harrelson. "Toute l’histoire de l’humanité nous a conduits à cet instant. Nous vous avons pourtant créés. Et depuis, la nature n’a fait que nous punir. C’est notre dernier combat. Si nous le perdons, notre planète deviendra la planète des singes" peut-on l’entendre dire dans le trailer, annonçant ainsi les enjeux du conflit, mais aussi le ton sombre du film et apocalyptique.

Pour découvrir ce spectacle, rendez-vous en salles le 12 juillet prochain.

F.Gh.

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes