[17:00] Jude Law au pays de "Harry Potter" [16:37] Jean Gabin, l'homme qui ne se rêvait pas acteur [16:20] "Alien 5" verra-t-il le jour ou non ? [16:00] "Plus belle la vie", c'est fini pour Céline Vitcoq [15:28] "C'est grave docteur ?", la nouvelle émission de RTL-TVI [13:50] Nicolas-Xavier Ladouce : "La météo fascine tout le monde" [13:17] La fin de "Ah c'est vous" ? Benjamin Maréchal nuance... [11:44] Emmanuel Macron dans "Touche pas à mon poste" ! [11:13] Deux spots télés pour "Wonder Woman" [10:50] Roman Polanski à Cannes
28 / 04 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 11 Avril 2017

Le "deuxième Belge" de "Top Chef" finaliste !

Le
© RTL-TVI / Olivier Pirard
Maximilien n'est pas le seul candidat belge de la 8e saison du concours culinaire de RTL TVI. Julien Wauthier, plus discret, est toujours en compétition ! Il s'est qualifié hier soir pour la demi-finale. Retour sur son parcours...

Dans l'ombre du truculent Maximilien Dienst, éliminé il y a quelques semaines, on a Julien Wauthier. Le cuisinier s’était pourtant fait remarquer par toute la presse au lancement de la 8e édition du concours culinaire d'RTL-TVI. D'entrée de jeu, il n'a en effet pas hésité à tacler Etchebest (« Je ne regarde pas ce qu’il fait à la télé… Je suis cuisinier, pas acteur comme il l’est une partie du temps »).

Lors de la première épreuve, les 15 candidats concourraient pour une place dans une des brigades des trois chefs de l’émission : Hélène Darroze, Philippe Etchebest et Michel Sarran. Et c’est dans l’oeil de ce dernier qu'a tapé le jeune Namurois avec son bœuf carotte revisité. La deuxième semaine de compétition, Julien ne convainc pas avec son trompe-l'œil, et part déjà en seconde chance. Il s'en sort toutefois avec brio.

Le chef du restaurant jambois "La plage d’Amée" s’est inscrit à l’émission à la suite d’un pari avec un ami. Mais la cuisine, pour lui, c’est du sérieux ! Il n’est pas là pour taper la papote. Il a d’ailleurs du mal à supporter les journalistes, constamment à ses côtés lors des épreuves.

Toujours considéré par les médias comme le deuxième Belge de l’émission après Maximilien, le jeune homme de 33 ans arrive néanmoins à se faire un nom. Son talent est remarqué à de nombreuses reprises, comme lors de l’épreuve de la boite noire où, avec le chef Sarran, il réussit à retrouver les ingrédients d’une assiette sans en voir le contenu.

Ce qui est sûr, c’est que Julien Wauthier ne sortira pas perdant de l’émission puisque lors de la 7e étape, il gagne le droit de figurer dans le magazine du chef triplement étoilé Yannick Alléno grâce à sa revisite du boudin noir. Il n’en fallait pas plus pour ravir le coeur de notre compatriote : « Yannick Alléno est une icône de la gastronomie française ! Je saute de joie intérieurement. »

C’est donc tout naturellement que notre dernier représentant atteint les quarts de finale. Mais, épuisé par ces 11 semaines de compétition, il a fondu en larmes face caméras. Papa de Luna, 9 ans et Soan, 11 ans, il n’a plus vu ses enfants depuis un mois. On l’oublie souvent, mais "Top Chef" n’est pas toujours une partie de plaisir pour les candidats qui vivent entre eux aussi longtemps que dure l’aventure. Julien ne se laisse cependant pas abattre. Après une première épreuve assez médiocre, il ravit le jury avec sa version de la soupe au jambon. Cela ne suffit pas pour lui éviter la seconde chance, d’où il sortira in extrémis, laissant derrière lui Giacinta, dernière candidate de la brigade Darroze.

Le Belge originaire de Walhain-Saint-Paul se rapproche ainsi de plus en plus de la victoire. Même si, pour cela, il faudra vaincre les deux redoutables candidats du chef Etchebest, Franck Pelux et Jérémie Izarn.

K.D.

imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes