[13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley [11:09] Sonny Landham est décédé [09:20] The Voice Kids : le retour médiatique de Jenifer [16:15] Brad Pitt et Angelina Jolie lourdement condamnés [14:27] Chez les Boon, le hockey est une affaire de famille [13:41] Norbert Tarayre s'installe à Miami [13:08] Emilia Clarke : elle veut un bébé ! [12:31] Denis Brogniart : "'Koh-Lanta' doit surprendre" [11:54] Une pensée pour Barcelone... [11:35] Quand Nagui s'est fait avoir par Jean-Jacques Goldman
19 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 20 Octobre 2016

Julien Doré : "Pamela Anderson est une icône"

Julien Doré :
© Instagram / jdoreofficiel
Nous avons rencontré le parrain de Viva For Life, qui nous a révélé les secrets de sa rencontre avec la naïade d'"Alerte à Malibu" !

Pour le premier clip de votre nouvel album "&", vous n'avez pas raté votre coup en invitant Pamela Anderson !
Avec Pamela, c'était une rencontre et un moment magiques. Une vraie belle surprise ! Elle était venue en France pour parler de la cause animale et de la planète. Pour moi, et ma génération, Pamela Anderson, c’était le maillot rouge d'"Alerte à Malibu". Et là, devant ma télé, j’ai redécouvert quelqu'un d'autre. Je l’ai trouvé très belle et très courageuse. Ce n’est pas facile de sortir d’une image gravée dans la tête des gens. Mais au travers de ses mots et de ses actes, j’ai compris qu'elle avait décidé, à un moment de sa vie, de donner son argent, sa notoriété et toute son énergie pour la bonne cause. De s’occuper des autres, mais surtout des plus faibles. Ça m’a touché.

Vous aviez été blessé aussi par l’accueil peu élégant qui lui avait été réservé à l’Assemblée nationale ?
Oui !  L’Assemblée nationale, l’endroit où l’on est censé être représentés par des hommes politiques pour qui on a voté… J’ai vu une hystérie chez ces gens-là qui n’était pas saine. Ils n’ont pas été élégants avec elle. Quelle honte ! Ce sont ces mêmes hommes que l’on voit sur des plateaux de télé venir s’excuser d’avoir fait telle ou telle chose, en disant "humainement, j’ai changé. Votez pour moi !". Et là, on a vu qu'ils n'étaient même pas capables d’écouter une femme, tout simplement.

A-t-elle accepté directement d'apparaître dans votre clip ? Ou un gros chèque a aidé ?!
J’ai eu la chance qu’elle avait déjà entendu parler de moi au travers de ce que j’avais dit aux Victoires de la Musique. Je lui ai écrit une longue lettre, montré les différentes choses que j’ai faites. Et elle a accepté. Comme quoi, tout est possible ! On vit à une époque où l’on a tendance à briser les rêves, et notamment ceux de la nouvelle génération. Mais je crois profondément que lorsqu’on souhaite quelque chose, on a la possibilité d’y arriver.

Vous aviez 7 ans quand Pamela Anderson brillait dans "Alerte à Malibu". Quelle image aviez-vous d’elle ?
C’était une icône charnelle et sensuelle. A 7 ans, c’est justement un peu le moment où vous êtes éveillé à l’idée d’une femme qui suscite des choses chez vous…

Retrouvez l'intégralité de notre interview de Julien Doré dans le Ciné-Télé-Revue. Dès aujourd'hui en librairie.

Propos recueillis par Marc Ducharlier


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes