[12:07] Un film, né sur Twitter, bientôt sur Netflix ? [11:35] L'anniversaire exceptionnel du "Chinese Theatre" [11:18] "Touche pas à mon poste" perd des annonceurs [10:35] Attentat Manchester : la toile en émoi... [16:38] Que devient Matt Bomer ? [15:41] Menu doublement estampillé Clovis Cornillac [15:13] Flore Bonaventura : "Je me suis recentrée sur moi-même" [14:30] ADLP : les révélations de Sandrine Dans [13:56] La semaine "télé" par Fabrice Staal [12:47] Carton pour "C'est grave docteur ?"
23 / 05 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 19 Mars 2017

John Travolta, un vrai dur à cuire

John Travolta,  un vrai dur à cuire
© Reporters
Arte revient ce soir sur la carrière semée d'embûches et les nombreuses resurrections de l'acteur, dans le documentaire, "John Travolta, le miraculé d'Hollywood".

« La fièvre du samedi soir », en 1977, « Pulp fiction », en 1994. Deux âges d’or suivis d’une traversée du désert, la carrière de John Travolta ne manque pas de rebondissements. C’est sur cette capacité de résurrection de sa carrière que revient ce documentaire, mais aussi sur le courage qu’il lui a fallu pour parvenir à émerger de son milieu modeste. Cadet de six enfants nés de la rencontre entre un footballeur napolitain et une Irlandaise aspirante actrice, il délaissa ses études à 16 ans, en 1970, et connut de longues années de vaches maigres.

C’est sans doute là qu’il a appris à rebondir. Car après la « Travoltamania » de la fin des années 1970, le retour en grâce inespéré de « Pulp fiction » débouchera sur une nouvelle traversée du désert, due surtout à sa compromission dans le désastreux « Battlefield Earth ». En 2000, ce film de science-fiction inspiré du livre de L Ron Hubbard, le fondateur de la scientologie, coulera d’un coup sa carrière. Les années suivantes, marquées par son adhésion à la secte et la mort de son fils Jett, auraient pu lui être fatales, mais c’est cette fois par le petit écran qu’il est revenu, grâce à son rôle d’avocat dans la série « American Crime Story : L’affaire OJ Simpson ». Un vrai dur à cuire.

J.-J.L.


"John Travolta, le miraculé d’Hollywood" – 22h40 – Arte


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes