[21:11] Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, est décédé [15:49] Candice Accola dans "The Originals" [14:21] Harry Styles, sa nouvelle vie est au cinéma [13:28] Lena Dunham rejoint "American Horror Story" [12:28] Olivier De Benoist a des ancêtres belges [11:25] Dernière ligne droite pour "Rizzoli & Isles" [10:15] DALS : Arielle Dombasle au casting [09:08] "The Voice Belgique" à la recherche de talents [09:00] Une carrière exemplaire [17:05] Sophie Pendeville : "Je suis montoise dans l'âme"
21 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Actu | 05 Mai 2016

Jodie Foster enfin étoilée sur le Walk of Fame!

 Jodie Foster enfin étoilée sur le Walk of Fame!
© Reporters
L'actrice et réalisatrice de 53 ans avait toujours rêvé de cet honneur, mais ne le voulait qu'à une seule condition. Découvrez laquelle...

Ce mercredi 4 mai sur le coup de midi, c'est une Jodie Foster à la fois rayonnante et sobre qui s'est vu offrir la 2580e étoile du Walk of Fame, à l'occasion de la sortie américaine, le 13 mai, de son 4e film de réalisatrice, "Money Monster", avec George Clooney et Julia Roberts. Un thriller haletant qui sera présenté à Cannes!

Native de Los Angeles, la petite blonde fête cinquante ans de carrière puisqu'elle tournait déjà des publicités à trois ans. Rapidement, elle passa aux séries - parmi lesquelles le célèbre "Paper Moon" -, et enfin aux films. Ce sont les premières oeuvres de Martin Scorsese, "Alice n'est plus ici" et "Taxi Driver" bien sûr, qui la rélèvent au milieu des années 70. Connue pour son QI très supérieur à la moyenne et le fait qu'elle parle couramment le français, elle a toujours choisi ses rôles avec discernement, comme en témoigne sa remarquable filmographie, où l'on trouve notamment "Anna et le Roi", "Contact", "Hotel Newhampshire", "Maverick", "Flight Plan", "Nell", "The Brave One", "Inside Man", "Carnage", "L'île de Nim", la comédie "Freaky Friday", etc. Ses personnages les plus forts restent la victime de viol qu'elle incarne dans "Les Accusés" (1988) et l'agent du FBI Clarice Starling du "Silence des Agneaux" (1991). Les deux lui rapportèrent un Oscar ET un Golden Globe.

Elle a mis en scène "Little Man Tate" en 1991, "Home for the Holidays" en 1995, "Le complexe du Castor" ("The Beaver") en 2011 et des épisodes de "House of Cards" et "Orange is the New Black", les séries de Netflix.

A l'âge de dix ans, Kristen Stewart interpréta la fille de Jodie dans "Panic Room" de David Fincher, sorti en 2002. Depuis, les deux actrices sont très liées, et Jodie avait notamment pris la défense de Kristen, il y a quelques années, lorsqu'elle fut "accusée" d'avoir brisé le ménage de Rupert Sanders, le réalisateur de "Blanche Neige et le Chasseur". L'ex-star de "Twilight" a trouvé naturel de venir saluer sa maman de cinéma sur Hollywood Boulevard. "Elle était déjà mon actrice préférée avant que je ne sois choisie pour jouer sa fille, a-t-elle déclaré (...) Jodie a été ma première amie adulte (...) Elle est tout sauf égocentrique, elle s'occupe des autres..."  Et de poursuivre : "Elle a fait tout très jeune. Elle a fait trembler Yale (l'université, NdR"), elle a gagné des Oscars, puis elle est devenue cinéaste (...) Elle aurait dû recevoir cette étoile quand elle avait dix ans."

Quand ce fut - enfin - son tour de prendre la parole, Jodie a finalement fait très simple et n'a pas parlé plus de dix minutes. "Quand j'étais petite, j'habitais tout près d'ici, près de Cahuenga, a-t-elle d'abord déclaré. Ma mère nous disait que si on traînait sur Hollywood Boulevard après l'école, ce n'était même pas la peine de rentrer à la maison (sourire). Mais on adorait ce coin, et il est toujours synonyme d'excitation aujourd'hui (...) Quand mes enfants (Charles et Christopher, NdR) m'ont demandé pourquoi je n'avais pas d'étoile ici, je leur ai répondu que j'attendais qu'on m'en offre une en tant que réalisatrice. Et donc, voilà, Sony - on aime Sony - a changé ce rêve en réalité... Vous savez, on fait les choses pour nos mères dans la vie. La mienne (Evelyn “Brandy” Ella Almond, qui est atteinte de démence, NdR) ne pouvait pas être ici, mais son esprit est présent. Elle serait tellement contente (...) J'ai eu d'autres mamans (...) et moi-même je suis un peu celle de Kristen Stewart (...) Si je devais être enfermée dans un réduit avec quelqu'un, je serais vraiment heureuse que ce soit avec Kristen (...) J'adore Hollywood, c'est ici que j'ai grandi. L'endroit a changé, évolué, mais je l'aime toujours autant."

Elle a, enfin, découvert son étoile sur le mythique trottoir et pris la pose sous les flashes des photographes et le petit crachin de Los Angeles. Eh oui...


 


 

 

© Reporters

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.



imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes