[13:42] Franck Sémonin : "J'ai vécu une scène d'horreur" [12:05] Gloire au pop-corn ! [11:38] L'émotion de Johnny Depp [10:53] Nouveau projet pour Lena Dunham [08:09] Julia Roberts chez les Schtroumpfs ! [17:24] "Les Enfoirés" : qui n'y sera pas cette année ? [16:47] Christian : "Ce jeu, c'est l'aventure d'une vie" [16:11] C'est reparti pour deux tours d'horloge [15:45] Kim Kardashian, victime d'un vol... au cinéma ! [15:22] Affaire Morandini : première décision du parquet
19 / 01 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 26 Avril 2016

"Top Chef saison 6, avec JF Piège ?

Jean-Michel Clajot
Seul juré à être présent dans l'émission depuis son lancement en 2010, Jean-François Piège incarne l'âme du concours culinaire de RTL-TVI. A quelques heures du "Choc des champions", le chef doublement étoilé répond à nos questions.

Vous serez présent ce mardi au sein du jury du « Choc des champions », dans lequel Pierre Augé remettra en jeu son titre de grand gagnant face au vainqueur de « Top Chef 2016 ». Quelles épreuves leur a-t-on réservées ?
"Nos deux grands champions vont s’affronter autour d’un menu complet avec un seul objectif : surprendre les membres du jury et les téléspectateurs en proposant des recettes étonnantes et des dressages incroyables. Pour cela, ils devront réaliser une entrée à base de concombre, un plat original à partir d’un simple poulet-frites-salade, un dessert libre mais avec une contrainte de taille : il devra fondre sous les yeux du jury et du public ! A l’issue de ces trois manches culinaires, le candidat qui aura remporté le plus de points sera sacré champion des champions et empochera la somme de 10 000 euros."

Quelles sont les forces de ces deux grands candidats ?
"Détenteur du trophée depuis deux ans, Pierre Augé fait partie de l’histoire de « Top Chef » et est un cuisinier fabuleux. Il est pétillant, imaginatif, il aime les autres et leur faire plaisir. Je me souviens d’un boudin en verrine qu’il a préparé dans la première saison, de sa déclinaison de crudités…"

Au fil des saisons, trouvez-vous les candidats de plus en plus pointus ?
"Oui et non. Ils savent à quoi s’attendre dans « Top Chef » et beaucoup s’entraînent avant le tournage, je pense. Il faut donc les surprendre avec de nouvelles règles. Ajuster et réagir en permanence, c’est aussi ça, le métier de cuisinier. Voilà pourquoi j’aime ce programme. Il reflète ce que les cuistots vivent au quotidien dans leur restaurant."

Pourquoi vous a-t-on beaucoup moins vu cette année ?
"Car les tournages de la dernière saison de « Top Chef » ont démarré à la mi-octobre. Cette période coïncidait avec la naissance de mon fils et l’ouverture de mon établissement, Le grand restaurant, dans lequel je vous reçois aujourd’hui. J’ai été confronté à un problème de disponibilité. Je me suis donc arrangé avec la production pour être quand même présent."

Quel bilan avez-vous tiré de cette dernière saison ? Prêt pour une prochaine édition ?
"Concernant le bilan 2016, c’est difficile, vu que j’étais moins souvent là. J’ai vécu une année très particulière concernant l’émission. Néanmoins, j’ai vu de très belles choses et de très bons cuisiniers. Je pense notamment à nos deux finalistes, Coline et Xavier. Pour la prochaine saison, c’est encore prématuré de vous confirmer ma présence. J’y réfléchis en ce moment."

Philippe Etchebest, lui, y sera présent, car il tourne déjà « Objectif Top Chef »…
"Oui, mais Philippe est un animateur télé. Moi, j’ai un restaurant gastronomique et je travaille sur l’ouverture prochaine d’un nouvel établissement centré sur la cuisine au feu de bois. Philippe Etchebest présente trois émissions sur M6, il est salarié de la chaîne."

Vous êtes un cuisinier médiatisé et vous n’avez jamais caché votre objectif de décrocher une troisième étoile. Y a-t-il de la jalousie entre les chefs ?
"C’est assez complexe. Déjà, est-ce que la télé en crée ? Se poser la question, c’est déjà y répondre… Au début de « Top Chef », on s’est fait démonter par certains confrères car c’était une nouveauté. Ils se demandaient : « Qu’est-ce que des chefs étoilés viennent faire dans une émission de télé ? » Le succès aidant, tout le monde aujourd’hui vient dans le programme."

Chez vous, vous vous mettez aussi derrière les fourneaux ?
"Oui, et très souvent. Ce n’est absolument pas une contrainte. Faire plaisir aux autres me remplit de bonheur. Mais à la maison, c’est une cuisine complètement différente. Dimanche dernier, j’ai préparé des asperges avec une sauce mimosa, un cœur de filet de rumsteak rôti à la broche avec un jus d’échalotes et des carottes nouvelles. Les cuisines qui me marquent sont celles de ma femme et de ma mère."

Michaël Hess

Suivez ce mardi le "Choc des champions" dès 20h15 sur RTL-TVI


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes