[21:11] Chester Bennington, chanteur de Linkin Park, est décédé [15:49] Candice Accola dans "The Originals" [14:21] Harry Styles, sa nouvelle vie est au cinéma [13:28] Lena Dunham rejoint "American Horror Story" [12:28] Olivier De Benoist a des ancêtres belges [11:25] Dernière ligne droite pour "Rizzoli & Isles" [10:15] DALS : Arielle Dombasle au casting [09:08] "The Voice Belgique" à la recherche de talents [09:00] Une carrière exemplaire [17:05] Sophie Pendeville : "Je suis montoise dans l'âme"
21 / 07 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Ciné | 31 Octobre 2016

"Inferno" se ramasse aux Etats-Unis

© Sony Pictures
Pour les Américains, le troisième film tiré d'un livre de Dan Brown n'est pas d'enfer... La preuve en chiffres !

Aux Etats-Unis, c'est ce vendredi 28 octobre qu'est sorti le troisième film tiré d'un Best Seller de Dan Brown, à savoir "Inferno". Tom Hanks y retrouve son personnage de Robert Langdon, professeur de symbologie qui doit cette fois empêcher un fou furieux (incarné par Ben Foster) de répandre un virus mortel sur la surface du globe. A l'échelle internationale, le film de Ron Howard est déjà largement rentré dans ses frais - 75 millions de dollars - puisqu'il a déjà rapporté plus de 132 millions de dollars ! Mais sur le territoire nord-américain, il n'a engrangé que 15 millions, alors que ses producteurs espéraient en ramasser au moins dix de plus lors de son premier week-end d'exploitation. Son résultat à ce jour est de 67,5% inférieur à celui d'"Anges et démons" (2009), deuxième film de la saga Dan Brown, qui avait coûté deux fois plus que lui. Il est aussi très loin du triomphe du premier, "Da Vinci Code", qui avait décroché un pactole de 77 millions de dollars à sa sortie en 2006.


"Inferno", hélas, est à considérer comme un nouvel échec du réalisateur Ron Howard, dont les précédents "Rush" (2013) et "Au coeur de l'océan" (2015) n'ont pas trop fait courir les foules non plus dans son pays. Il devrait logiquement se rattraper avec son prochain projet, "Zelda", biopic consacré à la romancière américaine Zelda Fitzgerald, icône des années 20, épouse et égérie de Francis Scott Fitzgerald. Laquelle aura les traits de... Jennifer Lawrence ! Voilà qui sent bon !

Jean-Philippe Darquenne, correspondant à Los Angeles.







imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes