[20:58] Adieu Jerry Lewis [18:00] Alix Poisson : "Je suis mieux maintenant qu'à 25 ans" [17:29] Jessie T. Usher et Samuel L. Jackson dans "Shaft" [16:04] "Saw" : de film à attraction ! [14:17] Des nouveautés dans "Questions pour un Champion" [11:53] Anya Taylor-Joy dans le remake de "Nosferatu" ? [10:15] "The Voice Kids" : ça promet ! [17:30] Cécile de Ménibus a repris ses études [16:07] Glenn Close dans une comédie musicale ? [13:50] Miley Cyrus : son clip en hommage à Elvis Presley
21 / 08 / 2017
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Télé | 13 Février 2017

Hélène Darroze : "Le secret ? Cuisiner avec ses émotions"

Hélène Darroze :
© M6
Originaire des Landes, dans le Sud-Ouest, elle est la quatrième d'une lignée de cuisiniers. Jurée dans l'émission culinaire de RTL-TVI, la chef apporte son expérience et sa douceur aux candidats.

Quel est le secret pour faire saliver vos papilles ?
Là où ça paie plus, c’est quand les participants restent eux-mêmes et qu’ils racontent une histoire. Le secret pour réussir à "Top Chef", c’est cuisiner avec ses émotions. C’est avec elles que les plus belles assiettes sortent.

Philippe Etchebest dit que votre spécificité est d’être "réconfortante" et "un peu maman". Est-ce le cas ?
C’est sûr, ce n’est pas lui ! (Rires.) Réconfortante, je sais l’être, en effet. Après, j’ai la capacité d’être stricte quand il le faut. C’est d’ailleurs, depuis toujours, ma façon de manager mes équipes et ma cuisine. Je mise sur beaucoup de communication, de respect et d’empathie. Je reste la même, y compris en tant que coach dans l’émission. Je ne vais pas changer ma personnalité du tout au tout pour l’occasion. Même dans la bande-annonce de “Top Chef”, je trouve que mon regard est bien trop sévère…

Comment fonctionnez-vous avec les participants ?
A l’intuition et aux coups de cœur. Je prends les assiettes qui me plaisent le plus au niveau gustatif. Pour moi, il était important de choisir des candidats dont la personnalité s’alliait avec mon style de cuisine et de gestion. J’essaie de voir jusqu’où ils peuvent aller et comment je peux développer leur potentiel. L’essentiel est de discerner les qualités d’un cuisinier pour ensuite les exacerber.

Regrettez-vous d’avoir recruté certains ?
Non, aucun. Il y a une grande complicité dans ma brigade. J’ai de très beaux tempéraments et, surtout, de bons cuisiniers.

Entre les quatre chefs de l’émission, y a-t-il de la compétition ou de l’espièglerie ?
Il y a beaucoup plus d’espièglerie que de compétition. Vous l’aurez remarqué, la connivence est bien présente entre nous. C’est la troisième saison qu’on tourne ensemble. Dès la première épreuve de la première édition, il y a eu une révélation, une sorte de connexion entre les chefs. Plus ça va, mieux c’est. Aujourd’hui, nous sommes toujours tous très heureux de nous retrouver à quatre. Nous nous entendons parfaitement. On parle de guerre des chefs, mais il n’y en a pas vraiment.

"Top Chef" est un booster de notoriété pour vous ?
Oui, ça a changé pas mal de choses. Le programme procure une visibilité assez incroyable. On ne marche plus dans la rue comme avant. Quand je suis avec mes petites filles, par exemple, et qu’on m’aborde, elles n’hésitent pas à me crier : "Encore !"

Pensez-vous déjà à votre départ ?
Je crois que si l’un des trois autres chefs partait, je me poserais des questions. Chaque année, on s’interroge sur la suite, car c’est une émission qui prend beaucoup de temps, demande beaucoup de travail et procure aussi beaucoup de plaisir.

Maxime Guény


"Top Chef" – 20h15 – RTL-TVI


imprimer imprimer
Digg FaceBook Linkedin MySpace Twitter

Voir toutes les affiches Voir tous les programmes